En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Révolte en Syrie

Syrie : bataille acharnée pour le contrôle d'Alep


le 08 août 2012 à 23h16 , mis à jour le 09 août 2012 à 07h05.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Moyen-orientL'armée syrienne et les rebelles se sont livrés mercredi une bataille acharnée pour le contrôle d'Alep, deuxième ville du pays et enjeu crucial pour la suite de la rébellion qui secoue la Syrie depuis dix-sept mois.

Appuyées par des chars et des blindés, les forces loyales au président Bachar al-Assad ont lancé avant le lever du jour une offensive terrestre d'envergure et pénétré le principal quartier dissident d'Alep, Salaheddine.

Cette offensive intervient au lendemain de la promesse du président Bachar al-Assad de "purger" le pays des "terroristes", terme utilisé par son régime pour désigner les rebelles, et à la veille d'une réunion sur la Syrie à Téhéran. En milieu de journée, l'armée a affirmé avoir pris le contrôle de ce quartier emblématique, ce que les insurgés ont immédiatement démenti.

162 morts mercredi

Et, en milieu d'après-midi, les rebelles syriens ont affirmé avoir repris une partie du terrain perdu quelques heures plus tôt après avoir reçu le renfort de 700 combattants venus des quartiers de Soukkari (sud), Bustane al-Qasr (centre), Chaar et Hanano (est). De son côté, l'armée avait acheminé 20.000 hommes pour mener cette bataille cruciale pour le régime, confronté mi-mars 2011 à une révolte qui s'est militarisée au fil du temps face à la répression brutale.
 
Amnesty International a dénoncé la violence des bombardements des derniers jours en s'appuyant sur des images satellitaires, qui montrent plus de 600 cratères formés par l'impact d'obus à Alep et dans la petite ville voisine d'Anadane. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 162 personnes ont été tuées mercredi (94 civils, 27 rebelles et 41 soldats) dans tout le pays. En 17 mois de conflit, 21.000 morts ont trouvé la mort. Les violences en Syrie ont contraint des dizaines de milliers de personnes à fuir vers les pays voisins. Quelque 2.400 réfugiés, dont deux généraux, sont arrivés en Turquie dans la nuit de mardi à mercredi. 

 

Commenter cet article

  • mon-pays67 : La folie humaine .... ! et après il faudrait croire en quelque chose ? ..... quand cela s'arrête ici , ça recommence ailleurs ce doit être comme cela que certains conçoivent la vie . Ils sont une minorité mais cela suffit à détruire l'existence de ceux qui n'ont rien demandé .

    Le 09/08/2012 à 07h49
      Nous suivre :
      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      logAudience