En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Révolte en Syrie

Syrie : "En ne faisant rien, c'est le chaos qui s'installe", assure Hollande


le 13 juillet 2012 à 22h33 , mis à jour le 13 juillet 2012 à 22h41.
Temps de lecture
3min
Rebelles syriens armés de lance-roquettes, région d'Idleb, 22/2/12

Rebelles syriens armés de lance-roquettes, région d'Idleb, 22/2/12 / Crédits : AFP/BULENT KILIC

A lire aussi
Moyen-orientLe président français s'est adressé vendredi "aux Russes et aux Chinois" après le massacre de Treimsa en Syrie, en prévenant que s'ils refusaient des sanctions contre ce pays, "c'est le chaos et la guerre qui s'installer(aient) au détriment de leurs intérêts".

Après le massacre de Treimsa, un village syrien martyr où des bombardements auraient fait au moins 200 morts, le ton monte dans le camp occidental. En témoignent les dernières déclarations de François Hollande vendredi soir : "Je dis aux Russes, aux Chinois: en ne faisant rien pour que nous puissions avancer plus directement vers des sanctions plus fortes (des Nations unies), c'est le chaos et la guerre qui s'installent en Syrie au détriment de (vos) intérêts mêmes", a prévenu le président français.
 
Interrogé sur le massacre de Treimsa en Syrie, il a déclaré sur BFM TV: "L'effroi, nous le partageons, nous le ressentons, mais nous ne pouvons pas en rester là".   "Si nous avons chaque jour des morts, c'est qu'un régime a décidé d'utiliser la force pour écraser sa propre population. Ca met encore davantage certains des pays qui s'opposent à ce que le Conseil de sécurité puisse prendre une résolution aggravant les sanctions ou l'action plus vigoureuse des Nations unies devant leurs propres responsabilités", a-t-il ajouté. Comme on lui demandait s'il était favorable à une résolution permettant une intervention militaire, le président a répondu: "Essayons de chercher la transition politique et qui pourrait être traduite dans une résolution".   Pour lui, il faut que Bachar al-Assad "puissse laisser la place et qu'un gouvernement de transition puisse s'installer".

Dans cette vidéo, le point sur place avec l'envoyée spéciale de TF1:


 
Outre-Atlantique, le ton n'est pas moins dramatique. La secrétaire américaine d'Etat, Hillary Clinton, s'est dit "scandalisée" vendredi soir par les informations faisant état d'un nouveau massacre en Syrie et a exhorté le Conseil de sécurité des Nations unies à agir. Hillary Clinton réclame "un cessez-le-feu immédiat dans la région de Hama pour permettre aux observateurs de l'Onu de se rendre à Tremsa", a-t-elle ajouté. "Ceux qui ont commis ces atrocités seront identifiés et tenus responsables", a-t-elle poursuivi. Les informations diffusées par l'opposition syrienne, selon laquelle 220 personnes environ ont été tuées jeudi à Treimsa, dans la province de Hama, fournissent "la preuve indiscutable que le régime (syrien) a délibérément massacré des civils innocents, a-t-elle ajouté.

Du côté de l'Onu, ban Ki Moon a fait part de son désarroi. Le secrétaire général des Nations unies a déclaré que l'inaptitude du Conseil de sécurité de l'ONU à mettre la pression sur le président de la Syrie Bachar al-Assad équivalait à lui octroyer "un permis de massacrer". Ban Ki-moon a poussé le Conseil de sécurité, actuellement très divisé, à "envoyer un message fort à tout le monde pour dire qu'il y aura des conséquences" si le plan de paix prôné par l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan n'est pas respecté.

Commenter cet article

  • head4 : Excusez-moi, mais quel est l'interet d'aller en Syrie, la Lybie ca n'a pas suffit?? Qu'il s'occupe de la France un peu

    Le 14/07/2012 à 19h44
  • riviera13 : À mon avis, il attend qu'il pleuve en Syrie pour y aller!

    Le 14/07/2012 à 09h17
  • titou4215 : C'est bien de parler des problèmes ailleurs, c''est mieux de parler des problèmes en France et surtout d'essayer de les résoudre. Il y a de quoi être occupé 24h sur 24.

    Le 14/07/2012 à 08h39
  • whammy-bar66 : Belle analyse de la part d'un président ... Il parle pour la France aussi, qui voit se dessiné de sombres jours

    Le 14/07/2012 à 08h29
  • vingas : C'est déjà installé non??? donc simple constatation

    Le 14/07/2012 à 08h04
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience