En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Syrie : la Maison Blanche dénonce la "perversité" du régime Assad


le 25 juillet 2012 à 21h01 , mis à jour le 25 juillet 2012 à 21h07.
Temps de lecture
2min
Un rebelle dans la ville d'Alep, le 24 juillet 2012

Un rebelle dans la ville d'Alep, le 24 juillet 2012 / Crédits : AFP

A lire aussi
Moyen-orientLa Maison Blanche a estimé mercredi que le recours à des hélicoptères d'attaque par le régime du président Bachar al-Assad démontrait sa "perversité" et a condamné l'assaut en cours dans la ville d'Alep, la deuxième de Syrie.

L'utilisation d'hélicoptères constitue "un autre indice de l'étendue de la perversité" du régime Assad, a estimé le porte-parole de Barack Obama, Jay Carney, face aux journalistes dans l'avion Air Force One qui transportait le président des Etats-Unis de Seattle (Washington, nord-ouest) à La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud).

Alep, deuxième ville et poumon économique du pays resté au départ à l'écart de la révolte qui secoue la Syrie depuis mars 2011, a sombré depuis vendredi dans un conflit ouvert entre le régime Assad et l'Armée syrienne libre (ASL). A Damas, l'armée régulière bombardait mardi l'un des derniers bastions rebelles de la ville, faisant usage d'hélicoptères et de mitrailleuses lourdes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      logAudience