En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Révolte en Syrie

Syrie : les otages iraniens échangés contre des anti-Assad


le 09 janvier 2013 à 16h59 , mis à jour le 09 janvier 2013 à 17h27.
Temps de lecture
2min
Syrie : libération des otages iraniens retenus par les rebelles, 9/1/13

Syrie : libération des otages iraniens retenus par les rebelles, 9/1/13 / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Moyen-orientQuarante-huit Iraniens enlevés par les opposants au président syrien ont été libérés mercredi en échange de plus de 2.000 prisonniers détenus par le régime.

48 Iraniens enlevés le 5 août par les rebelles contre 2.135 personnes prisonnières dans les geôles de Syrie : l'échange qui a lieu mercredi est le premier à être annoncé publiquement. Même si d'autres ont probablement eu lieu auparavant, c'est également a priori le plus important depuis le début de la rébellion contre Bachar al-Assad en mars 2011.
 
Les rebelles accusaient les Iraniens d'être des membres des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime en place à Téhéran, et menaçaient de les tuer. L'Iran les a d'abord présentés comme des pèlerins, avant de reconnaître qu'il y avait parmi eux des Gardiens de la révolution "à la retraite".
 
Cette décision de Bachar al-Assad est donc un geste important envers l'Iran, l'un de ses seuls soutiens. Parmi les  détenus relâchés par Damas, figurent en effet plusieurs leaders de l'Armée syrienne libre (ASL), dont Ahmed al-Khatib, le chef de son Conseil militaire.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      logAudience