En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Nucléaire : "on a fait une fleur à l'Iran", estime Netanyahu après le sommet d'Istanbul

Edité par
le 15 avril 2012 à 16h02
Temps de lecture
2min
Benjamin Netanyahu

Image d'archives : Benjamin Netanyahu / Crédits : ABACA

À lire aussi
Monde
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est agacé dimanche du fait que les négociations sur le nucléaire iranien ne reprendront que le 23 mai à Bagdad, comme convenu samedi lors des discussions entre Téhéran et le groupe P5+1 à Istanbul. "Ma première impression, c'est qu'on a fait une fleur à l'Iran, qui va avoir cinq semaines pour continuer ses activités d'enrichissement sans restriction", a-t-il dit à l'issue d'un entretien avec le sénateur américain Joseph Lieberman. "Je pense que l'Iran devrait prendre des mesures immédiates: premièrement arrêter tout enrichissement; puis retirer tous les matériaux enrichis et démanteler l'installation nucléaire de Qom. Je reste convaincu que le premier pays terroriste au monde ne doit pas avoir l'opportunité de développer des bombes atomiques", a-t-il ajouté. L'Iran et les six puissances impliquées dans la crise du nucléaire iranien (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie plus l'Allemagne) ont repris langue samedi à Istanbul pour la première fois depuis quinze mois. Les discussions ont été qualifiées de "constructives" par les participants.
Commenter cet article

  • mberle : Totalement en accord avec Mr Benjamian Natanyaou.. le regime de Teheran est en soi une arme de destruction massive .. alors qu'en serrait-il avec l'arme nuclaire ..?

    Le 16/04/2012 à 03h17
  • aboufares : Le premier pays terroriste au monde c'est celui qui bombarde gaza et continue sa politique de colonisation...

    Le 16/04/2012 à 01h15
      Nous suivre :
      Game of Thrones : des images du tournage de la saison 5 à Sibenik

      Game of Thrones : des images du tournage de la saison 5 à Sibenik

      logAudience