En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Syrie : Sarkozy et Cameron dénoncent la répression et insistent sur le rôle de l'opposition

Edité par
le 17 février 2012 à 15h16
Temps de lecture
2min
A lire aussi
Monde
Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique David Cameron ont dénoncé vendredi la répression "atroce" du régime syrien de Bachar Al-Assad, insistant sur le rôle capital de l'opposition appelée à mieux "s'organiser". "Nous n'accepterons pas qu'un dictateur puisse massacrer son peuple", a déclaré M. Sarkozy au lendemain de l'adoption d'une résolution par l'Assemblée générale de l'ONU dénonçant la répression malgré l'opposition de Moscou et Pékin, et alors que de violents bombardements ont repris vendredi matin à Homs (centre). "Aller plus loin sur la Syrie", a-t-il poursuivi c'est "d'abord renforcer les sanctions, non pas contre le peuple syrien mais contre les dirigeants, et deuxièmement réfléchir à ce que nous pouvons faire pour aider l'opposition au régime de Bachar al-Assad à s'unir et porter une alternative crédible". "Nous sommes prêts à faire d'avantage mais nous disons à tous ceux qui veulent la démocratie en Syrie: +organisez-vous, rassemblez-vous, dites-nous comment nous pouvons vous aider et nous vous aiderons davantage+", a-t-il ajouté.
Commenter cet article

      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience