En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Un Noël branché

Dix conseils pour bien choisir sa tablette tactile

David Straus par
le 30 novembre 2011 à 18h53 , mis à jour le 01 décembre 2011 à 11h54.
Temps de lecture
5min
À lire aussi
Dossier Noël branchéElle sera la star sous le sapin : la tablette tactile a déjà commencé à remplacer les ordinateurs portables dans les foyers français. Quelles sont les questions à se poser avant de la commander au Père Noël ?

Plus légère, plus design et plus ergonomique, la tablette tactile rime pour beaucoup avec l'iPad, lancé par Apple en 2010 et qui en est aujourd'hui à sa seconde version, l'iPad 2. Depuis, la plupart des constructeurs informatiques proposent leur version, comme Samsung (Galaxy Tab), Motorola (Xoom) ou Acer (Iconia Tab). Alors comment s'y retrouver ?

Que peut-on faire avec une tablette tactile ?

La tablette est dite tactile car il suffit - en principe ! - d'effleurer du doigt son écran pour la commander : ouvrir une application, déplacer un objet ou agrandir une photo. Plus besoin donc de souris... ni de clavier car celui-ci est représenté sur l'écran lorsqu'il est nécessaire d'écrire. Notre conseil : testez la réactivité et l'ergonomie du clavier. Certaines tablettes sont toutefois livrées avec une station d'accueil munie d'un clavier traditionnel.

Une tablette tactile permet :

- de naviguer sur internet,
- d'échanger des mails,
- de saisir des textes grâce à un clavier virtuel et, parfois, un clavier traditionnel livré en plus,
- de lire des fichiers Word, Excel ou au format PDF,
- de regarder des photos et, selon les modèles, d'en prendre,
- de voir des films ou la télévision en direct,
- d'écouter la radio ou des fichiers musicaux,
- de téléphoner à condition de souscrire à un abonnement auprès d'un opérateur de téléphonie ou d'utiliser un logiciel de type Skype.
- de s'occuper de mille autres manières via les applis.

Qu'est-ce q'une appli ?

Grâce aux applications à télécharger, parfois gratuitement, la tablette permet des usages multiples et adaptés à vos besoins, comme :
- acheter et feuilleter des livres ou des magazines
- acheter et écouter de la musique
- connaître le trafic routier en temps réel,
- consulter ses comptes bancaires,
- faire ses courses en ligne,
- trouver un numéro dans un annuaire téléphonique,
- acheter ses billets de train
- dessiner (parfois à l'aide d'un stylet)
- et mille autres activités à découvrir

Les applis sont matérialisées sur l'écran de la tablette par de petites icônes que l'on active en les effleurant du doigt.

Où trouve-t-on les applis ?

Les applis se téléchargent depuis des boutiques virtuelles accessibles via une icône installée à l'achat. Chez Apple, il s'agit de l'App Store. Sur les tablettes fonctionnant avec Androïd, le système d'exploitation de Google, le magasin se nomme l'Android Market. L'un et l'autre sont dotés de plus de 400.000 applications. Certains constructeurs prétendent lutter avec leur propre boutique, comme le Toshiba Market Place, le Samsung App, etc mais leur offre est nettement moins riche. Pensez-y au moment de choisir votre appareil. Après, il sera trop tard...

Quel type d'écran choisir ?

Il y a deux grandes familles de tablettes : celles munies d'un grand écran (9-10 pouces, soit 23-25 cm environ) et celles plus petites, de 5 à 8 pouces. Vous opterez pour les premières si vous entendez regarder la télévision en direct et des films en VOD, ou si vous voulez y taper vos textes sur le clavier virtuel.

Les utilisateurs nomades, usagers des transports en communs par exemple, apprécieront peut-être les dimensions réduites des secondes ainsi que leur poids limité : 400 gr contre parfois le double pour les grandes soeurs. Quelle que soit la taille de l'écran, votre tablette sera toujours plus légère qu'un ordinateur portable.

Veillez aussi à la qualité de couleurs, de luminosité et de contrastes de l'écran. Pas de secret : les tablettes les moins chères sont aussi celles équipées des moins bons écrans. Et les plus chères... ne sont pas forcément de meilleure qualité de ce point de vue. Evitez les dalles dites TN, préférez les IPS et PLS.

Quelle capacité de stockage ?

De quelques gigas à 64 Go généralement pour les tablettes dotées de mémoire flash, voire 250 Go pour les modèles disposant d'un disque dur : il y a en a pour tous les goûts. Si vous disposez par ailleurs d'un ordinateur ou d'un disque dur pour stocker musique, film et photos, inutile de voir trop grand : 16 Go font l'affaire. Le prix augmente généralement avec la capacité de stockage... Certaines tablettes peuvent être dopées par une carte SD ou micro SD.

3G ou pas ?

Sans sa connexion au réseau internet, votre tablette n'est rien. C'est pourquoi toute tablette est équipée d'une puce wifi ce qui vous permettra de consulter les sites internet ou échanger des mails bien entendu, mais aussi de télécharger et faire fonctionner les applications qui vous feront profiter pleinement de votre outil numérique : lire vos journaux, vous divertir avec vos jeux préférés ou vous connecter à Facebook.

Pour un usage à domicile, le wifi suffit. Aujourd'hui avec les accès - gratuits ou payants - dans certains espaces publics, comme la aéroports, les bibliothèques ou certains cafés, le wifi autorise aussi un début de mobilité. Mais pour une utilisation sans limite, il vous faudra opter pour un modèle intégrant une puce 3G qui le reliera aux réseaux des opérateurs téléphoniques. A condition, bien entendu, de contracter un abonnement...

Quelles prises ?

Question connectique, l'iPad est doté d'une prise unique et propre à la marque. Elle permet de relier la tablette à l'ordinateur. Pas question d'y connecter une clé USB, par exemple. On trouve des câbles pour relier l'iPad à un téléviseur pour regarder vos photos sur grand écran par exemple : mais ce n'est pas donné. Chez les autres constructeurs, on trouvera tantôt des prises USB 2.0 pour faire le lien avec un disque dur ou une clé USB de stockage, tantôt un port Ethernet, tantôt un port HDMI ou mini-HDMI pour connecter la tablette à un écran, tantôt un lecteur de carte mémoire SD, notamment lorsque la tablette permet de prendre des photos. Le Bluetooth, présent sur certaines tablettes, est une alternative au câble pour l'échange de fichiers. Une fois encore l'usage que vous comptez faire de votre tablette doit vous aider à faire votre choix?

L'autonomie

Vous le savez, les téléphones portables bénéficient d'une autonomie en veille ou en conversation très variable. Il en va de même pour les tablettes tactiles. L'entrée de gamme, une fois encore, se révèle décevante avec parfois 3 heures seulement d'autonomie. Si vous êtes grands consommateurs de vidéos, vous serez forcément déçus lors de longs voyages. Les meilleures tablettes de ce point de vue prétendent atteindre une autonomie de plus de 10h. Tout dépend de l'usage que l'on en fait. Bien entendu, il est toujours possible de brancher son ardoise numérique sur secteur ou sur l'allume-cigare de la voiture avec le câble adapté. Vous le verrez les câbles fournis sont souvent très courts : préparez-vous à vous contorsionner lorsque la tablette est branchée sur une prise murale...

Des outils selon vos besoins... ou pas

Certaines tablettes tactiles embarquent des haut-parleurs stéréo, un microphone, le GPS, la radio FM et même une station météo. Outre ces outils, les constructeurs proposent des étuis, des supports de recharge, des disques durs externes, des claviers bien réels et toutes sortes de gadgets - pas toujours utiles- pour compléter son ardoise numérique. Souvent design, vous risquez d'être un peu surpris lors du passage en caisse.

Attention aux tarifs

Les (bonnes) tablettes sont des outils chers, et même très chers. Il faudra compter entre 400 et 850 euros environ pour un modèle fiable. Il existe des versions moins chères mais vous risquez d'être déçus.

Comme pour les smartphones, certaines tablettes sont vendues en pack par les opérateurs, avec des forfaits dédiés, avec ou sans engagement sur un ou deux ans. La subvention de la tablette dépend du montant de l'abonnement choisi. Certaines offres paraissent affriolantes au premier coup d'oeil mais faites le calcul du coût global sur une année pour les comparer entre elles. Et avant tout, demandez-vous si la connexion wifi ne vous suffit pas.

Commenter cet article

  • passeparici : Pour une utilisation pluridisciplinaire le netbook est mieux ! La tablette c'est bien en second produit pour aller sur le web mais c'est à peut pret tout !

    Le 04/12/2011 à 15h28
  • mviloda : Ni les jambes et vous avez pourtant une voiture...

    Le 04/12/2011 à 06h59
  • mviloda : Vous avez totalement raison , un bon vieux téléphone fixe et une calèche ! À bas le progrès! (envoyé de mon iPad ...)

    Le 04/12/2011 à 06h58
  • le_chieur : Dire que Archos est français est totalement faux. Moins de la moitié de ses effectifs travaillent en France, toute la production est en Asie, rien strictement rien dans les composants n'est produit en France. Pour être "français" un produit doit au moins avoir 50% de sa valeur d'origine française. Ce n'est pas du tout le cas d'Archos qui joue sur l'ambiguité et trompe son monde. Même la facturation n'est pas faite depuis la France mais d'un autre pays de UE aux moeurs fiscales plus douces et à la bière brune excellente.

    Le 03/12/2011 à 07h53
  • le_chieur : Cher "arkgoth-666" pouvez vous nous communiquer la liste des objets que vous nous autoriseriez à acheter si vous étiez élu président en mai prochain ?

    Le 03/12/2011 à 07h48
      Nous suivre :
      Teddy Riner : "Cette médaille est pour mon fils et pour ma femme"

      Teddy Riner : "Cette médaille est pour mon fils et pour ma femme"

      logAudience