En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité People

Diam’s dans Sept à Huit : "La vie a une grande valeur pour moi aujourd’hui"

Diam’s dans Sept à Huit : "La vie a une grande valeur pour moi aujourd’hui"

People -

SEPT A HUIT - Au summum de sa carrière, Diam’s perd peu à peu pied et ne se reconnait plus. Prête à défier la mort à chaque instant, elle a aussi des idées noires et en veut au monde entier, ou presque. Un mal être désormais loin derrière elle, comme elle l’assure aux équipes de Sept à Huit. Femme, française, musulmane, épanouie et heureuse… voici la nouvelle Diam’s, redevenue Mélanie Giorgiades pour l’occasion.

Diam’s revendique sa liberté de porter le voile : "Je réclame juste le droit de me couvrir"

Diam’s revendique sa liberté de porter le voile : "Je réclame juste le droit de me couvrir"

People -

SEPT A HUIT - Depuis sa conversion, Diam’s revendique son droit de porter le voile comme une liberté, comme celle pour d’autres femmes de se montrer nues pour vendre "un pot de yaourt". Un choix qu’elle assume et qu’elle explique par le fait de prôner une liberté d’être soi. D’ailleurs, Diam’s se revendique féministe si tant est que cela désigne le fait de défendre les femmes opprimées et les injustices et non pas de les "stigmatiser".

Diam’s sur son divorce : "J’avais besoin de casser certains clichés"

Diam’s sur son divorce : "J’avais besoin de casser certains clichés"

People -

SEPT A HUIT - La femme musulmane soumise ? Diam’s assure que ce n’est pas le cas. Après l’échec de son premier mariage, et alors qu’elle pratiquait déjà l’islam, Diam’s a fait le choix de divorcer. "J’avais besoin de casser certains clichés sur la femme musulmane qui n’aurait pas de droit, qui n’aurait pas le droit d’aimer, de ne plus aimer, de se séparer en cas de conflit. Je l’ai vécu quand j’ai divorcé, j’ai vu que ça avait surpris des gens", explique-t-elle, elle qui depuis, s’est remariée et a eu un second enfant, Abraham.

Diam's sur les attentats de Charlie Hebdo : "Ça me dépasse, (...) ça n’est pas l’islam"

Diam's sur les attentats de Charlie Hebdo : "Ça me dépasse, (...) ça n’est pas l’islam"

People -

SEPT A HUIT - Il y a quelques années, l’ancienne rappeuse Diam’s se convertissait à l’islam, portant même le niqab. Pourtant, elle tient à rappeler au public, à travers le livre qu’elle vient de publier, que l’islamisme n’est pas l’islam et que les terroristes n’ont aucune excuse pour leurs actes. "Pour moi, ce sont des groupuscules égarés. […] On lit dans le Saint Coran que quiconque tue un innocent tue l’humanité toute entière et tout d’un coup on est réduits à quelques fous qui eux tuent, sont barbares, sont violents" poursuit-elle pour appuyer son propos.

Diam’s à propos des dessins de Charlie Hebdo : "On ne peut pas tout dire si on blesse l'autre"

Diam’s à propos des dessins de Charlie Hebdo : "On ne peut pas tout dire si on blesse l'autre"

People -

SEPT A HUIT - Condamnant les attentats qui ont eu lieu en France en janvier dernier, Diam’s explique pourtant ne pas avoir participé à la grande marche en hommage aux victimes. En cause, "le blasphème", qu’elle n’admet pas. "Les gens ont tendance à réduire : c’était un dessin quelconque". "Non", poursuit-elle, "on est en train de parler de positions sexuelles outrancières, du prophète de l’islam, du Pape qui sodomise un enfant. Moi, ce sont des dessins personnellement qui me choquent énormément et avec lesquels je ne suis pas en accord. Pour moi, on peut faire passer des messages sans blesser l’autre, et c’est blessant".

  1. ← Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
Nous suivre :
WAT

logAudience