En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Paul McCartney était au courant du passé sulfureux d'Heather

Edité par
le 09 juin 2006 à 16h05
Temps de lecture
3min
TF1 / LCI Paul McCartney
À lire aussi
PeopleD'après le tabloïd anglais The Mirror, Paul McCartney était au courant du passé sulfureux de sa femme. Il aurait aussi affirmé à des proches qu'il ne comptait pas de contester la garde partagée de leur fille, Beatrice.

En ce début de mois de juin, deux événements occupent la Une des quotidiens populaires outre-Manche : la Coupe du monde et la participation de l'idole des jeunes, Wayne Rooney, et le drame que vit actuellement l'idole des jeunes de la génération "flower power", Paul McCartney.

Depuis l'annonce de sa séparation avec Heather Mills, les tabloïds britanniques remuent ciel et terre pour salir l'image de sa future ex femme : d'après le Sun, elle aurait été escort girl pour de riches industriels du Proche-Orient ou encore épousé "Sir Paul" juste pour sa fortune. Mais le scoop qui secoue le royaume est paru dans l'édition du tabloïd datée de lundi : le Sun dévoilait en exclusivité mondiale des photos pornographiques d'Heather Mills prises en 1988, affirmant que Paul avait appris la nouvelle par voie de presse (lire notre article).

Paul savait pour les photos

Volant au secours du couple McCartney (et probablement vexé de ne pas avoir obtenu le scoop) un autre tabloïd, le Mirror, prend vendredi le contre-pied et soutient que l'ancien Beatle était au courant du passé sulfureux de sa femme depuis le début de leur relation.

Toujours d'après le Mirror, Paul McCartney se serait ému de cette traque médiatique, assurant qu'il resterait proche d'Heather, malgré leur divorce annoncé. "La presse essaie de diffuser une fausse image d'Heather. Cette affaire l'a complètement dévastée, elle est inconsolable", aurait déclaré le chanteur à l'un de ses proches. D'après le Mirror, l'ancienne top model aurait même cessé de s'alimenter et aurait du mal à trouver le sommeil.

"Paul fait tout pour faciliter la vie d'Heather"

Une chose est sure, l'ampleur que prend l'affaire semble les avoir rapprochés. Paul appellerait Heather au moins six fois par jour, pour tenter de la consoler et lui aurait assuré qu'ils continueraient à exercer ensemble la garde de leur fille, Beatrice, deux ans : "les rumeurs selon lesquelles Paul a annoncé vouloir empêcher Heather de voir sa fille sont fausses. De même que celles concernant sa volonté de lui confronter son passé devant un juge", a assuré un proche du couple au Mirror. "Paul ne ferait jamais ça à Heather, la naissance de Bea a été tellement difficile qu'elle et sa mère sont extrêmement liées. Il fait tout pour faciliter la vie d'Heather en ce moment" a-t-il conclut. L'espoir d'une réconciliation n'est d'ailleurs peut être pas vain, Paul n'a en effet toujours pas retiré son alliance...

Photo : © The Mirror

Commenter cet article

  • S : S'il lui téléphone 6 fois par jour, alors autant se remettre ensemble , un homme qui me téléphonerait 6 par jour , je le demande en mariage car il m'aime et ne peux pas se passer de moi !

    Le 12/06/2006 à 10h51
  • Zoé : Les Anglais sont comme les Américains: Hypocrites!!! Je compatie avec la pauvre Heather, ça fait 20 ans qu'elle a fait ses stupides photos! Des c.... tout le monde en a fait, cette femme a pris de la maturité et elle a démontré qu'elle a du coeur. Cette triste histoire n'est pas sans rappeler celle de Monica Lewinsky aux USA, l'archarnement vicieux dont elle a été victime a été tel qu'on a failli destituer un chef d'État pour une histoire de cul relevant du domaine privé dont personne n'en a rien à foutre! Décidément les Anglos ont un problème avec les histoire de sexe, on aurait jamais vu un tel acharnement en France! Merci de me publier pour une fois!

    Le 11/06/2006 à 14h47
      Nous suivre :
      Catastrophe de Rosny-sous-bois : "La partie restante de l'immeuble menace de s'effondrer"

      Catastrophe de Rosny-sous-bois : "La partie restante de l'immeuble menace de s'effondrer"

      logAudience