En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Lady Diana

Diana, entremetteuse entre sa soeur et le prince Charles?

Edité par
le 24 septembre 2008 à 06h42
Temps de lecture
3min
Diana Sarah

Diana (à gauche) et sa soeur Sarah (à droite), à Wimbledon, en 1981 / Crédits : Abacapress.com

À lire aussi
PeopleLa princesse de Galles aurait tenté de rapprocher, à la fin des années 1970, sa soeur aînée Sarah et celui qui allait devenir son mari.

Diana aurait joué l'entremetteuse entre sa sœur Sarah et son futur mari, le prince Charles, selon l'une des quatre lettres inédites rédigées par la princesse qui seront vendues aux enchères à la fin du mois. D'après ce document, Diana -- alors adolescente -- aurait tenté de rapprocher sa sœur aînée Sarah et le prince Charles, à la fin des années 1970. Mais la princesse de Galles, qui a finalement convolé avec Charles en 1981, s'est dite, par la suite, soulagée que ce projet n'ait pas abouti.
 
Diana avait écrit ces lettres à sa nourrice, Mary Clarke, qui s'est occupée  d'elle et de ses frères et sœurs, après le divorce de leurs parents. "Ces dernières années, Jane, Charles (son frère, NDLR) et moi avons essayé de marier Sarah à plusieurs hommes mais avons échoué sur tous les plans", confie la princesse dans une missive rédigée en décembre 1978. "Nous avons même pensé que le prince Charles aurait pu être dans la liste mais avons été soulagé quand cela a passé", a-t-elle ajouté. D'autres lettres font état de la joie de Diana quant à son mariage et de ses nausées persistantes, lorsqu'elle était enceinte de William.
 
"Ce sera un déchirement de me séparer de ces lettres mais je n'oublierai  jamais les souvenirs que j'ai de Diana, c'était une femme tellement formidable"  a déclaré la nourrice Mary Clarke. Ces lettres, ainsi que d'autres souvenirs royaux, pourraient être adjugés  plus de 10.000 euros, lors d'une vente organisée par la maison d'enchères Reeman Dansie, la semaine prochaine, à Colchester, dans l'Essex, en Angleterre.

Commenter cet article

  • Laspipa : Je suis ulcérée par le titre de votre article tout d'abord. Le mot entremetteuse a une connotation très négative. Ayez pitié des morts!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Quant à cette nourrice : quelle hypocrite, qu'elle remettre les lettres dans son tiroir pour ne plus connaitre de déchirement, à moins que l'attrait de l'argent ne soit le plus fort!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 07/10/2008 à 23h25
  • Angelys : Peut on laisser cette pauvre princesse partie trop jeune, la nourrice a t elle besoin de salir a ce point la memoire ce DIANA, a t elle besoin d 'argent à ce pont là pour salir la mémoire de cette si gentille princesse, pitié madame la nourrice retournait vous et regardez vous dans une glace et que voyez vous une personne pas belle à se regarder qui ne pensent que des sous qui vont tomber dans son porte monnaie, vous devriez avoir honte

    Le 28/09/2008 à 15h20
  • Vivi : Mme la nourrice vous avez une bien triste façon d'aimer. Vous aussi, vous la trahissez. Ses enfants sont encore en vie, vous avez représenté sa mère.

    Le 24/09/2008 à 19h18
  • Joegia : 11 ans après son décès, ses 2 fils n'ont ils pas le droit d'avoir une vie relativement normale, sans être continuellement "contrariés", par des révélations sur leur mère partie si jeune alors qu'ils n'étaient que adolescents ! ! si l'on croit à "l'après" : l'âme de la Princesse Diana doit avoir du mal à trouver le repos..... pourrait on la laisser "en paix"

    Le 24/09/2008 à 18h14
  • Tiger Lily : Un déchirement estimé à 10 000 ? au Royaume Uni, cela se traduit par virement bancaire en France !!

    Le 24/09/2008 à 18h12
      Nous suivre :
      A la découverte de la France souterraine : une cave aux sculptures mystérieuses

      A la découverte de la France souterraine : une cave aux sculptures mystérieuses

      logAudience