En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les "Dieux du Stade" en montrent encore plus pour 2010

Edité par
le 18 septembre 2009 à 18h09
Temps de lecture
3min
Calendrier Dieux du Stade 2010

Le joueur de rugby James Haskell, en couverture Calendrier Dieux du Stade 2010 / Crédits : Stade Français/Tony Duran

A lire aussi
PeoplePour les 10 ans du calendrier des Dieux du Stade, les sportifs ont posé sous l'objectif de Tony Duran. Des photos qui dévoilent leur intimité parfois plus nettement.

Des hommes posant nus pour un calendrier, l'idée n'est plus très originale. Même si le célèbre calendrier des Dieux du Stade reste un référence en la matière, d'autres hommes n'hésitent plus à dévoiler leur anatomie pour la bonne cause. Comme les salariés de Chaffoteaux et Maury, touchés par un vaste plan de licenciements qui ont récemment posé dans le plus simple appareil pour se faire entendre.
 
Alors, face à cette concurrence, qui n'est pas vraiment déloyale, les rugbymen du Stade Français ont concocté un calendrier "choc". Les joueurs du Stade Français et leurs invités dont Steeve Guénot, médaille d'or à Pékin de lutte gréco-romaine, fêtent en effet le dixième anniversaire de leur célèbre calendrier avec une édition 2010 plus osée, sous l'objectif du photographe américain Tony Duran.
 
Leur intimité exposée plus nettement
 
Les mois de janvier, avril, juillet, septembre et décembre sont l'occasion pour certains joueurs de se dévoiler dans des poses artistiques dont certaines exposent leur intimité partiellement ou plus nettement, ce qui n'était pas arrivé à ce point depuis la première édition du calendrier. Le public découvrira Alexis Driollet posant nu sous une veste de smoking. Les lutteurs Benoît Bouzekri, Cyril Vescan et Jonathan Lemaire-Thiam sont immortalisés dans un corps à corps viril. Ignacio Mieres du Stade Français est "surpris" dans sa salle de bains. Le rugbyman Juan Manuel Leguizamon compte parmi les plus pudiques.
 
Le nouveau joueur parisien et international anglais, James Haskell, est en couverture de cette nouvelle édition livrée avec un poster géant de Dimitri Szarzewski, avec au dos les noms des 217 athlètes qui ont participé à l'aventure depuis 2000. Le calendrier des Dieux du Stade, l'un des grands succès internationaux de l'édition photographique de charme, s'est vendu l'an dernier à 180.000 exemplaires, sans compter le DVD réalisé pendant les prises de vue parisiennes. Une partie des bénéfices est reversée à une association de bienfaisance. L'an dernier, le Samu Social de Paris avait été choisi.

Commenter cet article

  • Moutardo : Moi je le trouve beau, c'est des belles photos et en plus les bénéfices sont pour des assoc...et en plus comme cadeau a ca copine ca la changera de flacon de parfum, des soins en institut ou de l'ensemble soutient gorge string.

    Le 23/09/2009 à 15h10
  • Thierry : De plus en plus icone et look gay, tres troublant d'ailleurs a plus d'un titre..

    Le 20/09/2009 à 10h43
  • L : Et alors Dede? les calendriers pirelli et consorts font bien la grande joie de la communauté beauf aussi chaque année, comme d'habitude... (Quoi de plus normal Anne, les 3/4 sont destinés aux mecs :) )

    Le 19/09/2009 à 21h13
  • Anne : Je le trouve de plus en plus orienté pour un public masculin...

    Le 19/09/2009 à 20h36
  • Ysgawin : Attention messieurs : pour ces dames, l'essayer c'esrt l'adopter ! Je l'ai offert une année à ma femme et maintenant, plus question de l'oublier !

    Le 19/09/2009 à 11h29
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience