En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Michael Jackson

Le médecin de Michael Jackson se rendra-t-il aux autorités ?

Edité par
le 05 février 2010 à 06h57
Temps de lecture
3min
Conrad Murray

Conrad Murray / Crédits : TF1 News

À lire aussi
PeopleDans la journée de vendredi, Conrad Murray va se livrer à la police, a indiqué son avocat. La famille Jackson espère plus qu'une inculpation pour homicide involontaire.

Conrad Murray, le dernier médecin de Michael Jackson, va-t-il se rendre aux autorités de Los Angeles vendredi ? Son avocat assurait jeudi que oui, même si "les détails de la reddition n'ont pas été arrêtés". "Une arrestation du Dr Murray serait un gâchis d'argent, de temps et de personnel. Nous avons toujours été très clairs: Dites-nous où vous voulez que le médecin se rende et nous y serons. Je suis sûr qu'un accord  peut être trouvé", avait récemment déclaré son avocat.

Pourtant, selon une source source judiciaire contactée par l'AFP, le médecin ne se rendra pas au tribunal vendredi et aucune inculpation ne sera prononcée ce jour. Ce développement intervient après une journée de négociations jeudi entre la justice et l'avocat de la défense sur l'éventuelle arrestation de M. Murray et les chefs d'accusation. Selon la presse américaine, le médecin pourrait être inculpé d'homicide involontaire.

"C'est juste une gifle"

Michael Jackson est mort le 25 juin à Los Angeles, à l'âge de 50 ans, d'un arrêt cardiaque consécutif à une surdose de médicaments. Le docteur Murray a toujours reconnu qu'il avait administré à Michael Jackson, quelques heures avant sa mort, l'anésthésiant Propofol à l'origine du décès. Mais selon lui, il avait administré le puissant médicament à la demande insistante du "roi de la pop", qui l'utilisait comme somnifère. La pop star est morte vingt minutes après avoir reçu l'injection de Propofol, alors que le docteur Murray s'était absenté quelques instants. Selon ses propres déclarations à la police, Conrad Murray s'est rendu compte  à son retour que le chanteur ne respirait plus, mais a attendu plus d'une heure avant d'appeler les secours.

Si le chef d'accusation d'homicide involontaire est retenu, Conrad Murray  risque un maximum de quatre ans de prison. L'avocat de la famille Jackson, Brian Oxman, avait estimé mercredi sur la chaîne américaine CBS, que "la simple pensée" d'une inculpation pour homicide involontaire était "atterrante". "C'est juste une gifle et une tape sur le poignet, car nous savons que  Michael Jackson était en danger d'être mis à genoux, conduit à la mort par la  consommation de ces médicaments", avait-il déclaré. Le comportement du Dr Murray "a atteint un tel niveau d'inconscience qu'on  pourrait dire que c'était un meurtre sans préméditation, car il savait ce qu'il faisait", avait-il ajouté.

Commenter cet article

  • farid 13016 : Je pense qu'on devrait touse faire 2minute 2 silence pour le roi de pop il le merite pluse que tout

    Le 14/02/2010 à 04h38
      Nous suivre :
      Hitchbot : un robot a traversé le Canada en auto-stop

      Hitchbot : un robot a traversé le Canada en auto-stop

      logAudience