En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Michael Jackson

Michael Jackson "tremblotait pendant les répétitions"

Edité par
le 16 septembre 2010 à 08h22
Temps de lecture
3min
Katherine Jackson et les enfants de Michael Jackson, Paris Katherine, Prince Michael II et Prince Michael lors des funérailles de la star au Staples Center de Los Angeles, le 7 juillet 2009.

Katherine Jackson et les enfants de Michael Jackson, Paris Katherine, Prince Michael II et Prince Michael lors des funérailles de la star au Staples Center de Los Angeles, le 7 juillet 2009. / Crédits : Mario Anzuoni/Reuters/PA-ABACAPRESS.COM

A lire aussi
PeopleLa mère du chanteur décédé en 2009 réclame des dommages et intérêts à l'organisateur des ultimes concerts du roi de la pop. Pour elle, la santé de la star a été négligée.

Pour Katherine Jackson, le Roi de la pop a été poussé à bout pendant les répétitions de ce qui devait être sa dernière tournée. Mercredi, la mère du chanteur a porté plainte à Los Angeles contre AEG Live, le promoteur des concerts que devait donner le roi de la pop à Londres à l'été 2009.

Espérant obtenir des dommages et intérêts pour elle-même et les enfants de l'artiste, Katherine Jackson estime dans sa plainte que le groupe AEG n'a pas offert au chanteur un suivi médical adéquat pendant la préparation des concerts, et qu'il a été négligeant en le confiant aux soins exclusifs du docteur Conrad Murray. Tout cela parce qu'AEG live aurait "placé son désir de réaliser des profits" avant tout autre considération.

exerguePrince Michael "a assisté aux souffrances de son père, provoquant chez l'enfant un fort traumatisme"

Conrad Murray est poursuivi pour homicide involontaire pour avoir administré à Michael Jackson le puissant anesthésiant Propofol, que le chanteur utilisait comme somnifère et qui a causé sa mort, le 25 juin 2009 à l'âge de 50 ans. Le médecin personnel de la star a plaidé non coupable des accusations d'homicide volontaire portées contre lui par le parquet de Los Angeles.

Dans la plainte, Michael Jackson est décrit comme "perdu, facilement effrayé, frappé de trous de mémoire, obsessionnel et désorienté" pendant les mois ayant précédé sa mort. "Il avait froid et tremblotait pendant les répétitions du show, en plein été", souligne la plaignante, Or, AEG "a insisté pour qu'il assiste à chaque répétition d'un programme épuisant, le menaçant d'annuler la tournée s'il manquait une seule fois à l'appel", assure-t-elle.

La plainte affirme également que l'aîné des enfants du chanteur, Prince Michael, "a assisté aux souffrances de son père, provoquant chez l'enfant un fort traumatisme et une grande détresse émotionnelle". Le porte-parole d'AEG, Michael Roth, a déclaré que le groupe n'avait pas lu le texte de la plainte et s'est refusé à la commenter.

Commenter cet article

  • bonscott12 : Trop et surtout très mal entouré M J

    Le 16/09/2010 à 15h56
  • thierrymugler77 : Pourquoi leur faut-il toujours encore plus d'argent ?

    Le 16/09/2010 à 14h59
  • meva80 : Mes inquiétudes concernent les enfants de MJ. J'espère vraiment que l'on tient compte de leur présence.

    Le 16/09/2010 à 10h53
  • anti_aciery : Ils n'ont pas assez de fric ?

    Le 16/09/2010 à 10h19
  • bruno-velizy : Ils essaient de gratter de l'argent partout où ils peuvent.

    Le 16/09/2010 à 09h14
      Nous suivre :
      Un singe sauve un autre singe

      Un singe sauve un autre singe

      logAudience