En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Branson et Sting font front commun pour dépénaliser les drogues


le 02 juin 2011 à 11h15 , mis à jour le 02 juin 2011 à 11h19.
Temps de lecture
3min
Le chanteur Sting (à gauche) et le milliardaire Richard Branson (à droite) - montage

Le chanteur Sting (à gauche) et le milliardaire Richard Branson (à droite) - montage / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
PeopleLe milliardaire et le chanteur, unis avec l'actrice Judi Dench, ont signé un appel adressé au Premier ministre britannique David Cameron appelant à la dépénalisation des drogues.

L'actrice Judi Dench, le milliardaire Richard Branson et le chanteur Sting sont parmi les signataires d'une lettre adressée jeudi au Premier ministre britannique David Cameron appelant à la dépénalisation des drogues. La lettre, également signée par trois anciens chefs de la police, demande au Premier ministre de réexaminer l'efficacité des actuelles lois antidrogues dans la lutte contre les abus et les addictions. Les signataires conseillent notamment d'infliger des amendes aux possesseurs de substances illégales et de faire admettre les personnes dépendantes dans des centres de désintoxication sans ouverture de casier judiciaire.

"Il est clair que l'actuel système de criminalisation de l'usage personnel et de la possession de drogues a échoué (...) A l'inverse, les dégâts causés par cette approche ont été importants", affirment-ils. Pour eux, "criminaliser les gens qui se droguent les conduit à une exclusion sociale encore plus grande, rend plus difficile de trouver un emploi et de jouer un rôle productif dans la société."

"Des moyens plus humains et plus efficaces"

La pétition a été lancée par le groupe britannique Release qui "fait campagne pour changer la politique britannique de lutte contre la drogue afin de lui apporter un cadre légal plus équitable et plus humain". Richard Branson, fondateur de la marque Virgin, a notamment signé la pétition afin de mettre en place "une nouvelle approche" du problème qui, espère-t-il, prendra le dessus sur "le crime organisé". "Nous avons des moyens plus humains et plus efficaces de réduire les dommages causés par la drogue et la seule chose que nous ne puissions pas faire est de prétendre "que la guerre contre la drogue est efficace", a encore dit Richard Branson.

Selon des données de l'ONU, la consommation d'opiacés à augmenté de 35,5% entre 1998 et 2008, celle de cocaïne de 27% et celle de cannabis de 8,5%. Jugeant donc que la lutte antidrogue a "échoué" et que des changements sont "urgents" dans ce domaine, d'éminentes personnalités, dont d'anciens présidents latino-américains, préconisent dans un rapport qui doit être présenté jeudi à l'ONU une dépénalisation des drogues.

Commenter cet article

  • quincy08 : Je vous rappelle que l'on parle de la Grande-Bretagne là...faut pas s'énerver comme ça.

    Le 06/06/2011 à 13h41
  • anto1384 : @silverfox06: Si mon fils ou ma fille devait être amené à tester la cocaïne du fait de son entourage par exemple, je préférerai que la poudre ne soit pas "trop" trafiquée. Si il ou elle devenait accroc, je préférerai qu'il/elle ne soit pas contraint à la clandestinité, afin de pouvoir rétablir le dialogue et envisager un traitement efficace. Si il ou elle se détourne du produit apres avoir testé ou qu'il ou elle ne teste pas je serai encore plus heureux, mais je fais confiance à son libre arbitre. J'espère lire une réponse de votre part, merci de cet échange et bon week-end

    Le 04/06/2011 à 17h39
  • clecle : Il fo interdir!!!!!et puis c tou il n y a pa de legalisation non pi quoi encore de tte facon l etat ne percoi rien de sa donc se sera non!!!!

    Le 03/06/2011 à 22h51
  • vovinam95 : La lutte contre la drogue est un echec total. Ce traffic genere des 100 de milliards d'eur pour la maffia et de plus genere une delinquance enorme pour que les gens se payent ces drogues . Il faudrait etre plus intelligent et legaliser les drogues douces et depenalise les drogues dures afin de contoler tous cela. Quant a dire que tous le monde va se droguer c'est faux , par exemple est que tout le monde fume du tabac , ou est ce que tout le mondes est alcoliques , non et de loin !. C'est a chacun de decider ce qu'il doit faire ou ne pas faire, et non pas un gouvernement ou une autre entité qui doit decide pour vous (cela s'appelle le respect de la liberte individuelle et du libre arbitre ainsi qu'une responsibilsation de chacun)

    Le 02/06/2011 à 23h05
  • lex51 : @silverfox06, les enfants achètent déjà de la drogue: alcool et tabac !

    Le 02/06/2011 à 20h44
      Nous suivre :
      Montebourg à Macron : "Bonne chance, Manu !"

      Montebourg à Macron : "Bonne chance, Manu !"

      logAudience