En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Adele survole les Grammy Awards


le 13 février 2012 à 07h38 , mis à jour le 13 février 2012 à 07h43.
Temps de lecture
4min
Adele survole les Grammy Awards avec six récompenses (13/02/2012)

Adele survole les Grammy Awards avec six récompenses (13/02/2012) / Crédits : www.abacapress.com

A lire aussi
PeopleLa chanteuse britannique a triomphé dimanche à Los Angeles lors des 54e Grammy Awards, remportant six trophées dont cinq des plus prestigieux, lors d'une soirée marquée par le souvenir de Whitney Houston.

Six nominations, six récompenses : la chanteuse britannique Adele, qui faisait son grand retour public dimanche soir à l'occasion de la 54e cérémonie des Grammy Awards, après avoir dû garder le silence plusieurs mois pour cause d'opération des cordes vocales, a eu droit à un triomphe. Elle a remporté les trophées du meilleur enregistrement de l'année, du meilleur album (pour 21), du meilleur album pop, de la meilleure interprétation pop, de la meilleure meilleure chanson, et du meilleur clip.

Très émue, l'artiste qui écoulé 12 millions d'exemplaires de son album dans le monde, a déclaré: "Ce disque est inspiré par quelque chose de très normal, juste une relation (amoureuse) minable", avant d'ajouter que l'année 2011 est celle "qui a le plus changé (sa) vie" et de s'excuser, avec son célèbre accent populaire "cockney", d'avoir "un peu de morve" au nez. Témoignant d'une santé vocale insolente, et s'autorisant même une entrée a cappella, Adele a interprété son tube Rolling In The Deep, provoquant des larmes d'émotion chez Rihanna et une ovation debout de la salle. "Je dois remercier mes médecins, qui m'ont rendu ma voix", a-t-elle déclaré.

"Nous avons un décès dans la famille"

La soirée a également été marquée par les hommages à la diva pop Whitney Houston, décédée brutalement samedi à Beverly Hills, à l'âge de 48 ans. La cérémonie télévisée a commencé avec une prière à la mémoire de la chanteuse, à l'invitation du présentateur de la soirée, le rappeur LL Cool J. "Nous avons un décès dans la famille", a-t-il dit. "Pour moi, la seule chose à faire est de commencer par une prière pour Whitney Houston", a-t-il ajouté, avant de lire un court texte devant une salle tête baissée en signe de respect. La prière a été suivie d'une courte vidéo de Whitney Houston, chantant son titre-phare, I will always love you, suivi d'une ovation debout de la salle. "Whitney, nous t'aimerons toujours et ce soir, nous allons te le dire de la meilleure façon, en chansons", a poursuivi LL Cool J.

Plusieurs artistes étaient en deuil, à l'instar de Lady Gaga, qui a avait remisé ses atours les plus provocants - sceptre doré excepté - pour se contenter d'une robe noire à armatures en plastique et d'un voile en résille. Plus tard dans la soirée, la chanteuse de R&B Jennifer Hudson a chanté à son tour I Will Always love you, juste après la lecture de la liste des disparus de l'année, ouverte par Amy Winehouse. Plusieurs chanteurs ont salué la mémoire de la diva pop, notamment Stevie Wonder, qui a lancé : "Nous t'aimons tous, Whitney".

Les retrouvailles des Beach Boys

Les autres grands gagnants de la soirée sont les rockeurs américains Foo Fighters, repartis avec cinq trophées, dont ceux de meilleure chanson rock (Walf) et meilleur album rock (Wasting Light). "C'est un grand honneur parce que cet enregistrement est un enregistrement spécial pour nous. Plutôt que d'aller dans le meilleur studio (...) nous avons fait celui-là dans mon garage avec quelques micros et des bandes", a dit Dave Grohl, ancien batteur de Nirvana. "Cela prouve que l'élément humain est le plus essentiel quand on fait de la musique". Le rappeur Kanye West - absent de la soirée - a remporté quatre trophées, dont celui du meilleur album rap, pour My Beautiful Dark Twisted Fantasy. Le Grammy de la révélation est allé au groupe américain Bon Iver. De la poignée de Français en lice, seul le compositeur Alexandre Desplat a été distingué, pour la musique du film Le discours d'un roi.

Faisant la part belle aux prestations en direct, les Grammys ont notamment fêté les retrouvailles des Beach Boys, le mythique groupe californien, qui a vaillamment entonné son tube Good Vibrations entouré des groupes Maroon 5 et Foster The People, la jeune garde du rock américain.

Commenter cet article

  • sophie70000 : Quelle voix superbe ! Bravo Adèle !

    Le 13/02/2012 à 22h27
  • annamx : Tout à fait d'accord, et son interview que vous citez diffusée juste avant les grammys est très intéressante. Et pour info elle mesure bien 1m75 ... Le micro était bien trop bas quand elle est allée accepter ses récompenses hier soir !!

    Le 13/02/2012 à 22h11
  • -sfcm- : Quand on voit ce spectacle, les NRJ award n'y arrive pas à la cheville.

    Le 13/02/2012 à 20h26
  • echecfm : Je suis amoureux!

    Le 13/02/2012 à 15h56
  • yannickatl : J'adore sa voix et surtout sa simplicite. Oui elle ne mesure pas 1m75 et pese un "peu" plus de 55 kg mais hier, elle etait la plus belle. Petite histoire sympa qui traduit sa simplicite et ses origines populaires: un journaliste lui a demande si cela n'avait pas ete trop dur de ne pas parler pendant 5 semaines apres son operation. Adele a repondu que le plus dur a ete de ne pas pouvoir jurer pendant 5 semaines.

    Le 13/02/2012 à 14h07
      Nous suivre :
      Il filme les exactions commises par les jihadistes : le témoignage exceptionnel d'un jeune syrien

      Il filme les exactions commises par les jihadistes : le témoignage exceptionnel d'un jeune syrien

      logAudience