En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Angelina Jolie émue aux larmes par les réfugiés syriens


le 11 septembre 2012 à 15h24 , mis à jour le 11 septembre 2012 à 17h16.
Temps de lecture
3min
Angelina Jolie en Jordanie
A lire aussi
PeopleVIDEO - Visiblement très émue, l'actrice américaine a appelé mardi la communauté internationale à aider les Syriens ayant fui les violences, en visitant un camp de réfugiés en Jordanie.

Le ton posé mais des larmes dans les yeux. Angelina Jolie est apparue très émue mardi lors de sa visite d'un camp de réfugiés syriens en Jordanie. Visite qu'elle effectuait en tant qu'envoyée spéciale du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR). "Nous encourageons la communauté internationale à faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider ces réfugiés", a déclaré Angelina Jolie lors d'une conférence de presse au camp de Zaatari, en soulignant qu'"il y a beaucoup à faire".

"Cela a été une expérience très forte. C'est très émouvant d'être avec des gens qui se demandent qui est de leur côté", a-t-elle dit, en évoquant sa visite dans le camp, situé près de la frontière syrienne. "S'il vous plaît, aidez-nous", a lancé de son côté le Haut commissaire de l'ONU pour les réfugiés Antonio Guterres, appelant la communauté internationale à "aider (le HCR) et le gouvernement jordanien (...) afin de pouvoir injecter massivement des fonds pour améliorer les conditions de vie des réfugiés dans ce camp".
 
Près de 30.000 réfugiés vivent à Zaatari, selon des responsables jordaniens, et le camp a été le théâtre de protestations de réfugiés contre leurs conditions de vie plus que précaires. "Depuis le début de la crise, plus de 200.000 Syriens ont traversé les frontières vers la Jordanie, sans être repassés depuis en Syrie", a encore dit Antonio Guterres. "Je pense que le monde devrait comprendre à quel point il est difficile pour la Jordanie de faire face à ce défi", a-t-il ajouté, en rappelant comment la Jordanie avait accueilli ces dernières années "des vagues successives de 2,7 millions de réfugiés" de Palestine et d'Irak.
 
"Devoir humanitaire"
 
Le ministre jordanien des Affaires étrangères Nasser Jawdeh a souligné de son côté que "le problème (des réfugiés) est devenu énorme" pour son pays, en soulignant que le nombre de Syriens dans le royaume avait désormais "dépassé les capacités de la Jordanie". "C'est un devoir humanitaire (d'accueillir des réfugiés) et nous sommes prêts à garder nos frontières ouvertes", a-t-il néanmoins affirmé, en réclamant lui aussi une aide internationale.
 
La Jordanie a annoncé le 1er septembre avoir besoin de 700 millions d'euros d'aide internationale pour accueillir jusqu'à 240.000 réfugiés syriens. Le chef de la diplomatie jordanienne a précisé que son pays accueillait actuellement quelque 200.000 réfugiés, dont plus de 85.000 qui se sont manifestés auprès du HCR.

Commenter cet article

  • lap89 : Chapeau Mme.

    Le 12/09/2012 à 07h18
      Nous suivre :
      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      logAudience