En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Jean-Pierre Coffe est mort à l'âge de 78 ans

Edité par avec
le 30 mars 2016 à 00h13 , mis à jour le 30 mars 2016 à 07h51.
Temps de lecture
4min
Jean-Pierre Coffe
A lire aussi
People Jean-Pierre Coffe, grande figure médiatique de l'univers culinaire, est décédé ce mardi à l'âge de 78 ans. Sa voix, sa gouaille et ses célèbres lunettes ont marqué des générations d'auditeurs et de téléspectateurs.

Jean-Pierre Coffe, cuisinier et critique gastronomique (très) populaire, s'est éteint à l'âge de 78 ans après une longue carrière à la radio et à la télévision, a annoncé mardi RTL, station sur laquelle il officiait. Son décès a été confirmé sur Twitter par Laurent Ruquier, le chef d'orchestre des Grosses Têtes dont il faisait partie. Selon la radio qui a annoncé son décès, il continuait à venir chaque semaine et y était encore allé ces tout derniers jours.

 

Selon plusieurs médias, il s'est éteint dans la nuit de lundi à mardi dans sa maison de Lanneray, en Eure-et-Loir dans des circonstances qui n'ont pas été divulguées. Originaire de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle, celui qui, en plus d'être animateur, avait joué la comédie à plusieurs reprises pour le cinéma dans les années 70 et 80, était connu pour sa gouaille et son franc-parler.


 
"C'est de la merde !"

Amoureux de la gastronomie et pourfendeur de la malbouffe, ce bon vivant au crâne chauve et aux grosses lunettes était célèbre notamment pour sa réplique culte : "C'est de la merde !" Pendant une trentaine d'années, il avait ainsi poussé ses célèbres coups de gueule dans les médias, invitant téléspectateurs et auditeurs à "changer leurs habitudes alimentaires" en privilégiant les produits de saison et en renouant avec le plaisir de cuisiner.

 

Il était également l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages sur la cuisine et le jardinage, de livres de recettes. Mais également d'une autobiographie. Dans "Une vie de Coffe", publié en 2015, il évoquait son enfance difficile (rejeté par sa mère, placé en famille d'accueil), mais aussi sa souffrance quand son ex-femme avait décidé d'avorter ou lorsqu'il perdit sa fille emportée par un cancer à 37 ans. Il confiait également sa bisexualité.

 

Une carrière de comédien

 

"Je suis tout seul contre des groupes alimentaires qui n'arrêtent pas de me mettre des bâtons dans les roues", se plaignait-il en 2005. Pourtant, il a enchaîné les publicités pour les marques. Après une mission pour Carrefour dans les années 2000, il a vanté les mérites des yaourts Weight Watchers. Et surtout, en 2009, il a mis son image au service de la chaîne de hard discount Leader Price, ce qui lui avait valu de nombreuses critiques.

 

Si la cuisine était sa passion première, Jean-Pierre Coffe avait également le goût de la comédie. Elève du célèbre Cours Simon à Paris, il est apparu dans plusieurs films dans les années 70 et 80 ("Violette Nozière" de Claude Chabrol, "La clé sur la porte" d'Yves Boisset...) ainsi que dans des téléfilms. Il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en 2014.

 

VIDEO. Grande gueule et gastronome, c'était Jean-Pierre Coffe

 

 

VIDEO. La Toile pleure Jean-Pierre Coffe

 

 

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Meeting de Paris : Rabs, le chat de Pierre-Ambroise Bosse, pique la vedette à son maître

      logAudience