En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Triomphe pour le premier concert de Johnny Hallyday à New York : vidéo


le 08 octobre 2012 à 07h01 , mis à jour le 08 octobre 2012 à 12h00.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
PeopleLe chanteur s'est produit pour la première fois de sa carrière à New York, devant 2800 fans. L'assistance largement composée de Français était conquise d'avance.

Debout et chantant à tue-tête avec lui  dès la première minute du concert, les fans de Johnny Hallyday lui ont fait dimanche un triomphe à New York, où le plus aimé des rockeurs français se  produisait pour la première fois de sa carrière. Après les deux méga-concerts de Montréal, qui avaient chacun réuni jeudi et  vendredi 15.000 personnes, Johnny avait choisi pour New York le cadre plus  intime du Beacon Theatre, petit bijou de 2.800 places construit en 1929. Pantalon et veste de cuir noir, croix d'argent autour du cou, le chanteur  n'a pas eu à faire beaucoup d'effort pour "allumer le feu", son premier titre  de la soirée.

L'assistance largement composée de Français était conquise d'avance, beaucoup connaissaient par cœur tous les tubes de l'idole des jeunes. Dès son entrée en scène, ils étaient tous debout. Et le sont quasiment tous  restés pendant près de 2 heures. A "Quoi ma gueule" ils chaviraient de bonheur. A "Gabrielle", ils levaient  les poignets au ciel prêts à mourir d'amour enchaînés. Johnny a chanté ses plus grands tubes, "Ah Marie", "Quelque chose de  Tennessee", "hey Joe", "Jolie Sarah", "Que je t'aime" mais aussi "l'idole des jeunes", ou "l'Envie", en tout plus d'une vingtaine de chansons.

"Bonjour New York, comment ça va ? je suis très heureux d'être avec vous ce  soir au Beacon Theatre", a-t-il déclaré. Il a chanté deux titres en anglais, dont "I'll never let you go" d'Elvis  Presley, "Diego libre dans sa tête" de Michel Berger, et terminé par "quand on n'a que l'amour" de Jacques Brel, accompagné d'un simple piano. A la sortie, la foule était heureuse, ravie de voir que Johnny, en dépit de  ses 69 ans et de ses récents ennuis de santé, était toujours Johnny  Certains notent toutefois que Johnny, brièvement hospitalisé fin août, a  chanté plusieurs chansons perché sur un tabouret.

Commenter cet article

  • celyna1963 : Vous êtes bien virulent, je n'aime pas du tout Johnny enfin ce qu'il représente mais quelques unes de ses anciennes chansons sont très belles ce qui m'agace c'est son côté à vouloir à tout prix rester sur scène à presque 70 ans vouloir ressembler à tout prix à un américain bien que je n'ai rien contre eux, mais de là^à être limite insultant vous y allez fort

    Le 09/10/2012 à 13h38
  • beral3 : A la casse le toquard!Et dire que lorsque je l'ai vu chez Jacquelines Joubert dans les années 50,je me suis demandé si ce n'était pas le 1er avril et bien non car 60ans plus tard il est toujours là.Jojo il faut raccrocher.

    Le 08/10/2012 à 13h04
  • grognoonn : " triomphe " mdr

    Le 08/10/2012 à 10h31
  • chanel57charlie : Il a chanté devant des français et la salle qui n'était pas grande n'était pas pleine.....

    Le 08/10/2012 à 10h22
  • kapo23 : Qu'il le garde , il chante comme un pied

    Le 08/10/2012 à 09h39
      Nous suivre :
      Mexico : tempête de grêle en plein mois d'août

      Mexico : tempête de grêle en plein mois d'août

      logAudience