ARCHIVES

Le chanteur de Red Hot Chili Peppers soutient les anti-Poutine


le 23 juillet 2012 à 09h14 , mis à jour le 23 juillet 2012 à 09h16.
Temps de lecture
3min
TF1 / LCI Red Hot Chili Peppers
À lire aussi
PeopleA Saint-Pétersbourg et à Moscou, Anthony Kiedis est apparu lors de deux concerts portant un tee-shirt avec l'inscription "Pussy Riot", affichant ainsi son soutien à ce groupe de rock russe dont trois membres ont été emprisonnées pour une chanson anti-Poutine.

L'incursion d'Anthony Kiedis, le chanteur des Red Hot Chili Peppers, dans l'actualité politique russe a fait des vagues sur Twitter avant d'être relayée par les grands médias comme le quotidien en ligne Gazeta.ru. "Le chanteur des Red Hot Chili Peppers est venu chanter à Loujniki avec un tee-shirt Pussy Riot!!! C'est très cool!", écrivait ainsi dimanche soir un internaute.

Le chanteur est en effet apparu sur scène dimanche soir à Moscou, dans le stade Loujniki, vêtu d'un tee-shirt portant le nom de ce groupe russe dont trois membres sont détenues après avoir interprété une chanson anti-Poutine dans une église. Gazeta.ru, en commentant cette scène, a souligné qu'Anthony Kiedis avait déjà fait de même lors d'un précédent concert des Red Hot Chili Peppers vendredi soir à Saint-Pétersbourg, deuxième ville de Russie.

"Marie mère de Dieu - chasse Poutine !"

Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoutsevitch, trois membres des Pussy Riot, sont en détention provisoire depuis près de cinq mois pour avoir improvisé le 21 février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une "prière punk" intitulée "Marie mère de Dieu - chasse (Vladimir) Poutine !", l'actuel président russe, dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Elles encourent jusqu'à sept ans de prison pour "hooliganisme". Vendredi, un tribunal de Moscou a ordonné leur maintien en détention jusqu'en janvier 2013.

Début juillet, d'autres membres du groupe Pussy Riot étaient montés sur scène lors du concert à Moscou d'un autre groupe de rock américain Faith No More pour interpréter une chanson appelant à "une révolte en Russie".

L'affaire des Pussy Riot a suscité de nombreuses réactions de désapprobation en Russie, pays qui a connu depuis la chute du régime soviétique en 1991 un renouveau religieux. Mais de nombreuses personnalités revendiquant leur appartenance à la communauté orthodoxe ont désapprouvé la gravité des charges retenues contre les jeunes femmes.

Commenter cet article

  • rhcp1975 : Perso, je suis une inconditionnelle des Red Hot (d'où mon pseudo, évidemment ;-)), mais en plus d'aimer leur musique et leurs chansons, j'aime leur honnêteté et le fait qu'ils n'aient pas peur de dire haut et fort ce qu'ils pensent. Ils prennent parti et assument. Combien d'autres peuvent en dire autant?? pas beaucoup je pense... Bref, je suis d'accord avec vous :)

    Le 24/07/2012 à 14h42
  • lap89 : Tres tres bien dit rhcp1975

    Le 24/07/2012 à 07h17
  • lap89 : On le critique,on le critique mais en attendant lui pour critiquer Mr Poutine il est dans le pays meme,a ses risques et perils si cela tourne mal.Il n'est pas comme notre president,en France,a dire du mal d'untel ou d'untel.Genre vous savez Mr le president Syrien,il faut partir etc etc....

    Le 24/07/2012 à 07h15
  • concileo : En même temps, les russes n'ont que faire de son avis, ils ont voté et leur choix était Poutine ne lui en déplaise. D'ailleurs, il serait temps que les stars et autres célébrités comprennent qu'on se contrefout de leur avis sur la politique.

    Le 24/07/2012 à 01h37
  • praline091 : Je l'adore, je l'aime, il mène le meilleur groupe rock du monde!!!

    Le 23/07/2012 à 14h00
      Nous suivre :

      Ils urinent dans un réservoir d'eau et polluent 143 millions de litres d'eau

      logAudience