En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Céline Dion, ses enfants et ses fans, pleurent René Angélil


le 22 janvier 2016 à 23h08 , mis à jour le 23 janvier 2016 à 07h57.
Temps de lecture
3min
Céline Dion sur le cercueil de René Angélil.
A lire aussi
People Céline Dion a adressé ce vendredi un dernier adieu à son mari René, décédé le 14 janvier d'un cancer de la gorge. Les funerailles de René Angélil se sont déroulées dans la basilique de Montréal, où le couple s'était dit "oui" il y a 21 ans.

Céline Dion, entourée de ses enfants, de ses amis et de nombreux artistes québécois, a pleuré ce vendredi son mari et imprésario René Angélil, pour ses funérailles dans la majestueuse basilique de Montréal. Le cercueil noir reposait devant l'autel, là où 21 ans plus tôt le couple avait scellé religieusement son union. Pratiquement de la même génération que le défunt et originaire du même quartier de Montréal, c'est l'archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine, qui a célébré des obsèques à laquelle ont participé les fidèles amis du couple, des artistes, des personnalités politiques et beaucoup d'anonymes.

Les funérailles, que le gouvernement du Québec avait voulu "nationales", avec drapeaux en berne sur les bâtiments officiels de la province, étaient retransmises sur les télévisions. Céline Dion avait même permis à ses fans à travers le monde de partager sa peine en pouvant suivre l'office mortuaire sur un site internet dédié. Outre des responsables politiques, plusieurs chanteurs ou compositeurs qui ont travaillé avec René Angélil étaient présents comme Luc Plamondon, Garou, Véronique Dicaire, ou des amis du défunt comme d'anciens hockeyeurs ou des joueurs de poker.

"Ma carrière était d'une certaine manière son chef-d'oeuvre, sa chanson, sa symphonie à lui"

Déjà la veille, les fans étaient venus par centaines s'incliner devant la dépouille de René Angélil, mais surtout voir leur idole Céline, lui glisser une parole, lui adresser un sourire ou mieux encore l'étreindre. Jusque tard dans la soirée, la chanteuse canadienne avait reçu les condoléances de tous ces anonymes, de toutes générations et fans absolus pendant plus de sept heures.

Essuyant régulièrement une larme, toute de noire vêtue, Céline, longtemps debout, avait serré les mains de ses admirateurs ou les avait parfois embrassés. Visiblement éprouvée, la chanteuse s'était ensuite rapprochée du cercueil ouvert, où assise sur une chaise, elle avait continué à recevoir la foule. Après avoir parfois attendu trois heures dans le froid glacial, les inconditionnels de Céline Dion avaient eu l'assurance, en recevant une carte illustrée de la photo en noir et blanc de l'époux et agent, qu'ils pourraient encore l'entendre ou la voir sur scène.

Au dos de cette carte, Céline Dion les a rassurés : "J'ai compris que ma carrière était d'une certaine manière son chef-d'oeuvre, sa chanson, sa symphonie à lui. L'idée qu'elle puisse rester inachevée l'aurait peiné terriblement. J'ai compris que, si jamais il disparaissait, je devrais continuer, sans lui, pour lui".

De 26 ans son aîné, René Angélil est mort à 73 ans le 14 janvier d'un cancer de la gorge dans sa résidence de Las Vegas (Nevada, Ouest des Etats-Unis) là où il a réussi à monnayer pour Céline Dion des contrats juteux, après avoir réussi à lui faire vendre plus de 220 millions d'albums à travers le monde.

Commenter cet article

  • lamamouche54 : Elle aurait été bien triste et malheureuse si on lui foutait la paix .... céline partage, partage et partage depuis toujours... et çà fait partie de son bonheur... elll partage son bonheur et son malheur et c céline dion.... elle est comme çà.... faut surtout pas lui foutre la paix, elle aurait destesté....

    Le 24/01/2016 à 09h34
  • lamamouche54 : Mais elle a pas envie de çà.... c'est elle qui a organisé tout çà et elle aurait été peiné que cela se passe entre eux... céline a toujours partagé sa vie avec les gens du monde entier, elle continue et elle continuera surement... cette espèce de pudibonderie à la française devient ridicule.... si on s'interesse à la vie de céline c'est juste parce qu'on l'aime, et qu'on est tellement triste pour elle et ses enfants... aucun voyeurisme là dedans.....

    Le 24/01/2016 à 09h32
  • josianefreddy7 : Laissez les à leur douleur , ce n'est pas un spectacle, un peu de pudeur envers Céline et ses proches, ce n'est pas parce que c'est une personne publique elle a le droit de vivre sa douleur avec ses proches , vous ne respectez rien

    Le 23/01/2016 à 18h31
  • cocoti509 : Foutez leur la paix!!!

    Le 23/01/2016 à 13h36

      Euro 2016 : le retour triomphal de Will Grigg et des Nord-Irlandais à Belfast

      logAudience