En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Michel Delpech : son médecin raconte ses derniers jours

Edité par
le 12 janvier 2016 à 11h28 , mis à jour le 12 janvier 2016 à 11h37.
Temps de lecture
3min
Michel Delpech en mars 2014

Michel Delpech en mars 2014 / Crédits : JOEL SAGET / AFP

A lire aussi
People Décédé d'un cancer de la gorge le 2 janvier dernier, Michel Delpech se sera battu jusqu'à la fin selon son médecin qui revient sur les derniers jours de l'interprète de "Pour un flirt avec toi".
Le 2 janvier dernier, Michel Delpech nous quittait des suites d'un cancer de la gorge dont il souffrait depuis 2013. Une lutte longue et douloureuse que nous révèle son médecin, le professeur Claude Maylin, dans les colonnes du dernier numéro de Télé Star, même s'il est "tenu par le secret médical".


"Sans vouloir le trahir, je peux vous dire que son traitement a duré trois ans. Il a passé deux années à l'hôpital Saint-Louis où nous lui avons fait de la chimiothérapie et de la radiothérapie, dans un premier temps, pour soigner son cancer de la langue, explique-t-il. Cela a bien fonctionné". Malheureusement en 2015, le chanteur fait une rechute et c'est la gorge qui est atteinte : " Il était au-delà de toutes ressources à visée curative. Il a été placé en soins palliatifs durant un an à la clinique du Pont-de-Sèvre".

Toutefois, le médecin salue la force du chanteur dans ces moments difficiles : "Il a été très coopératif, très courageux, on a pu lui faire un traitement médical qui lui a permis de vivre trois ans."

"Il s'est battu jusqu'au bout"

Concernant les trois derniers jours de sa vie, "son état s'était considérablement aggravé. Mais il s'est battu jusqu'au bout". Michel Delpech a ensuite dû être transféré à l'hôpital de Puteaux, institut spécialisé dans la fin de vie, pour raisons psychologiques, "il fallait trouver un point d'équilibre pour lutter contre la douleur" précise le professeur.

Les ultimes moments ont été les plus douloureux, mais il est parti en paix selon le professeur : "Il s'exprimait difficilement. Sa famille, son épouse et ses enfants étaient près de lui. Il fallait le laisser partir dans la discrétion et la sérénité. Voir quelqu'un qui va mourir, ce n'est pas un spectacle".

Vidéo : "Je ne déteste pas le combat" : invité de Sept à Huit en 2014, Delpech se confiait sur sa maladie

Vidéo : Décès de Michel Delpech : sa famille du Loir-et-Cher lui rend hommage

Vidéo : Décès de Michel Delpech : retour sur la carrière d'un grand chanteur populaire

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Saint-Etienne-du-Rouvray : recueillements et bougies déposées sur les lieux du drame

      logAudience