En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Non, Kate n'attend pas des jumeaux


le 14 janvier 2013 à 22h15 , mis à jour le 14 janvier 2013 à 22h32.
Temps de lecture
3min
Kate Middleton et le prince William le 2 août 2012 aux JO de Londres

Kate Middleton et le prince William le 2 août 2012 aux JO de Londres / Crédits : Gouhier-Guibbaud-JMP/ABACAPRESS.COM

À lire aussi
PeopleEn annonçant lundi que "le bébé" de Kate Middleton et du prince William était attendu pour juillet, les services du couple princier ont mis fin aux rumeurs sur le fait qu'il pouvait s'agir de jumeaux, hypothèse soulevée par certains journaux au vu des difficiles débuts de sa grossesse.

Il ou elle sera là en juillet. Et il ou elle sera seul ! En révélant le mois de l'accouchement prévu pour Kate Middleton -juillet-, Buckingham a par la même occasion  coupé court aux rumeurs. Kate et William attendent bien un bébé et non des jumeaux, comme certains le prédisaient du fait de la crise très violente de nausées qui avait conduit l'épouse du Prince William à l'hôpital il y a un mois. La duchesse et le duc de Cambridge "n'attendent pas de jumeaux", a confirmé un porte-parole du palais interrogé par l'AFP. On n'en saura pas plus : le porte-parole s'est ensuite refusé à tout commentaire sur le sexe de l'enfant ou à dire si le jeune couple le connaissait.
 
L'hospitalisation avait d'ailleurs obligé le palais à précipiter l'annonce selon laquelle William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, et son épouse depuis avril 2011 allaient avoir un enfant, sans attendre le cap délicat des douze semaines de grossesse, période pendant laquelle le risque de fausses couches est le plus grand. Depuis sa sortie de l'hôpital, Kate, obligée de se reposer, a fait peu d'apparitions publiques. Elle a fêté il y a quelques jours ses 31 ans dans l'intimité. Elle a toutefois été aperçue à une représentation du Cirque du Soleil. Kate a aussi assisté vendredi à la présentation de son premier portrait officiel à la National Portrait Gallery à Londres qu'elle a jugé "magnifique", malgré des critiques généralement peu enthousiastes.
 
Quel que soit son sexe, l'enfant de William et Kate pourra hériter du trône grâce à la réforme des règles de succession que doit avaliser le Parlement fin janvier. Jusqu'à présent, une fille ne pouvait devenir monarque que si elle n'avait pas de frère, comme Elizabeth II. Le changement de cette règle séculaire, adopté par le Commonwealth en octobre 2011, est largement approuvé par l'opinion et les principaux partis. Mais il n'est pas sans provoquer quelques grincements de dents dans l'establishment britannique au sein duquel certains s'inquiètent notamment de la possibilité offerte à l'héritier (ou héritière) du trône et chef de l'église anglicane, d'épouser un ou une catholique.

Commenter cet article

  • lhom35 : ça commence...

    Le 15/01/2013 à 09h17
      Nous suivre :
      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      logAudience