ARCHIVES

Photomontage : ceci n'est pas (vraiment) Kate Middleton

Edité par
le 17 juillet 2012 à 16h31 , mis à jour le 17 juillet 2012 à 16h58.
Temps de lecture
3min
Kate Middleton

Photo-montage de Kate Middleton, en Une du Marie Claire Afrique du Sud, édition d'août 2012 / Crédits : Marie Claire Afrique du Sud

À lire aussi
PeopleUn magazine sud-africain a "greffé" le visage et les mains de l'épouse du prince William sur le corps d'un mannequin, en Une de son édition d'août. Et se justifie en parlant "d'hommage à l'icône de mode royale".

On le sait, Kate Middleton ne pose pas pour les magazines. A défaut de sa personne, en chair et en os, l'édition du mois d'août du Marie Claire Afrique du Sud a décidé de faire appel à Photoshop, le programme de traitement de l'image. But : s'offrir l'épouse du prince William, en couverture, en "greffant" son visage et ses mains sur le corps d'un mannequin photographié en studio.
 
Telle est l'information rapportée par le Telegraph, lundi, qui publie les propos de la rédactrice en chef du magazine de mode, justifiant le montage en ces termes : "C'est une illustration hyper réaliste de Kate, en hommage à cette nouvelle icône de mode royale." La Une du Marie Claire joue d'ailleurs, avec humour, clin d'œil à ses lectrices, sur ce photomontage en indiquant qu'elle "porte les vêtements d'un des meilleurs designers sud africain", texte gratifié d'un astérisque invitant à lire plus bas (voir notre illustration) : "Bien sûr, elle ne les porte pas. Mais elle devrait."
 
Et le Telegraph de rigoler, soulignant que le créateur des vêtements "Clive Rundle a, en effet, peu de chance de se voir arborer par Kate Middleton dans la vraie vie, la Duchesse de Cambridge ne portant que des marques anglaises et certainement pas des manches à imprimés tatouages." "Dans cette affaire de photomontage, ne pas porter cette griffe, c'est bien le seul choix qui lui reste", conclut le journal britannique.

Commenter cet article

  • lordzero : Pour les membres de la famille royale d'Angleterre il me semble que oui car leur image est considérée comme appartenant au domaine public.

    Le 19/07/2012 à 11h03
  • ptiteriviere31 : C'est autorisé d'utiliser, de détourner l'image de gens célèbres à des fins commerciales sans leur accord ? Première nouvelle...

    Le 18/07/2012 à 07h06
      Nous suivre :

      Zapnet : la glace plus forte que le pont ?

      logAudience