En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Valérie Trierweiler a lancé 3 autres procédures contre des magazines


le 06 septembre 2012 à 12h56 , mis à jour le 06 septembre 2012 à 13h01.
Temps de lecture
3min
Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler/Image d'archives / Crédits : ABACA

A lire aussi
PeopleAprès la condamnation mardi de VSD à payer 2.000 euros pour avoir publié des photos de Valérie Treiweiller en maillot de bain, l'avocate de la Première dame a annoncé jeudi que 3 autres procédures étaient en cours pour les mêmes raisons.

Me Frédérique Giffard, avocate de Valérie Trierweiler, a indiqué jeudi que trois autres procédures étaient en cours contre des magazines people ayant publié des photos du couple présidentiel en maillot de bain, après la condamnation mardi de VSD à payer 2.000 euros (lire notre article >Valérie Trierweiler fait condamner le magazine VSD). "Nous avons trois autres procédures en cours contres des magazines people, Closer, Voici et Public, pour ne pas les nommer", a déclaré Me Giffard sur Europe 1.

"On a fait le choix d'assigner les magazines qui ont mis les photos en couverture et qui ont cherché à vendre, à accrocher le lecteur avec ces photos", a-t-elle détaillé, en référence à des images du couple présidentiel en maillot de bain, prises cet été au fort de Brégançon.

Alors qu'on lui demandait pourquoi Paris Match, publication à laquelle collabore Valérie Trierweiler, n'était pas attaquée, Me Giffard a répondu: "La présentation était beaucoup plus discrète dans Paris Match, il y avait une seule image qui était en petit format et en pages intérieures, il n'y avait pas d'accroche racoleuse sur cette photo en couverture". "Mais il n'y a pas de tabou par rapport à l'employeur de Valérie Trierweiler", a-t-elle ajouté, puisque Public, qui figure parmi les magazines attaqués, "fait partie du groupe Lagardère", comme Paris Match.

Commenter cet article

  • nezdegoret : Elle va mettre toute la France en procès si ça continue!

    Le 07/09/2012 à 09h50
  • __camille__ : Si elle ne veut pas être photographiée il lui suffit de cesser de se pavaner en permanence au bras de celui dont elle n'est que la favorite du moment.

    Le 07/09/2012 à 09h48
  • scparis : N'était elle pas dans des lieux publics??????? Si elle n'aime pas les photos, il fallait seulement soit porter un autre tenue, soit ne pas sortir de son fort de Brégançon!!!! Cette femme organise sa com d'une façon horripilante !!!!

    Le 07/09/2012 à 09h40
  • scparis : J'ai toujours beaucoup de mal à comprendre. Qu'elle attaque les journaux relève de son droit et je ne le conteste pas. Là où je suis un peu perdu c'est qu'elle travaille chez paris Match. Difficile d'être des 2 cotés de la barrière, juge et arbitre. l'argument qui consiste à dire qu'aucune action n'a été engagée contre Paris Match parce que les photos n'étaient pas en couverture et de petite taille me parait d'une subtilité suspecte.....

    Le 07/09/2012 à 09h38
  • vingas : Ils auraient mieux fait d'éviter de se faire voir ....

    Le 06/09/2012 à 21h01
      Nous suivre :
      Il marque 4 paniers en 30 secondes et empoche… 10.000 dollars !

      Il marque 4 paniers en 30 secondes et empoche… 10.000 dollars !

      logAudience