En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Politique

Départementales : "Un échec du socialisme départemental" pour Arlette Chabot

Départementales : "Un échec du socialisme départemental" pour Arlette Chabot

Politique -

Dans son édito, Arlette Chabot revient sur la lourde défaite de la majorité. Une défaite "nationale" pour le gouvernement, mais qui ne "touche pas le fond" comme cela avait pu être le cas dans les années 1984 après le sacre de François Mitterrand. Même si Manuel Valls s'est félicité de d'avoir limité la casse, Arlette Chabot estime qu'il s'agit d'un échec du socialisme départemental, comme ce fut le cas avec le socialisme municipal.

Départementales : à droite, plus on gagne, plus on tweete

Départementales : à droite, plus on gagne, plus on tweete

Politique -

Au contraire des élus de gauche, ceux de droite se sont montrés très actifs dimanche soir sur les réseaux sociaux. Nicolas Sarkozy a consacré pas moins d'une vingtaine de tweets pour se féliciter de la victoire de son parti et fustiger la politique du gouvernement, qualifiée de méprisante envers les Français. Moins prolixe, Alain Juppé a salué lui la victoire grâce aux alliances tout en soulignant le rôle du président de l'UMP. Enfin un dernier tweet de Frank Riester a été également très remarqué.

Départementales : la Corrèze bascule à droite, un symbole de la défaite pour la gauche

Départementales : la Corrèze bascule à droite, un symbole de la défaite pour la gauche

Politique -

Symbole de la défaite lors de ce second tour des départementales pour la gauche, la Corrèze a basculé à droite, dimanche soir. L'ancien fief de François Hollande revient au conseiller UMP, Pascal Coste. Bernadette Chirac, elle, est élue suppléante. C'est une victoire doublement symbolique puisque avant l'arrivée de François Hollande, le département était le fief de la Chiraquie.

Départementales : méthode coué à gauche sur les réseaux sociaux

Départementales : méthode coué à gauche sur les réseaux sociaux

Politique -

Après la lourde défaite infligée à la gauche par la droite aux élections départementales, nombreux sont les politiques qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux. Une manière de remarquer qu'à gauche, justement, la position était plutôt celle du déni, plus qu'autre chose. Manuel Valls a seulement salué ceux qui ont gagné, alors que certains se sont réjouis de leur victoire tout en dénonçant les causes de la défaite : nationalisation du scrutin ou division.

Le 20 heures du 29 mars 2015 : Départementales : - 2099.417

Départementales : "On s'attend à ce que le Vaucluse ne tombe pas dans l'escarcelle du FN"

Politique -

Antoine Lefèvre, envoyée spéciale TF1 à Carpentras, a livré les premiers résultats enregistrés dans le Vaucluse ce dimanche lors du second tour des élections départementales. "On a aucun résultat définitif mais une indication il y a quelques secondes quand les militants ont écouté religieusement Marine Le Pen qui n’a pas d'un fait historique, à savoir la conquête d'un département", a-t-il expliqué. Détails.

Le 20 heures du 29 mars 2015 : Départementales : "La sud ouest de la France a un peu sauvé l’honneur de la gauche" - 1585.563

Départementales : "La sud ouest de la France a un peu sauvé l’honneur de la gauche"

Politique -

Isabelle Torrel, envoyée spéciale TF1 à Toulouse, a livré ce dimanche en direct les premières tendances enregistrées en Haute-Garonne à l'occasion du second tour des élections départementales. "La gauche a bien mieux résisté qu’ailleurs" a-t-elle expliqué précisant que "le Front national a certes progressé comme partout mais n’a pas réalisé de percée spectaculaire."

Le 20 heures du 29 mars 2015 : Départementales : en Corrèze, "victoire symbolique pour la droite" et "coup dur pour Hollande" - 1403.833

Départementales : en Corrèze, "victoire symbolique pour la droite" et "coup dur pour Hollande"

Politique -

Cyril Adriaens, envoyé spécial TF1 à Tulle, a livré ce dimanche en direct les premiers résultats enregistrés en Corrèze à l'occasion du second tour des élections départementales. "La droite revendique d'ores et déjà la victoire et la gauche en coulisse admet sa défaite" a-t-il expliqué avant d'ajouter : "c'est une victoire symbolique pour la droite" et "un coup dur pour François Hollande qui avait remporté ce département en 2008 après 38 années de droite."

Le 20 heures du 29 mars 2015 : Deux ans avant la présidentielle, Nicolas Sarkozy "un candidat déclaré" - 1355.465

Deux ans avant la présidentielle, Nicolas Sarkozy "candidat déclaré"

Politique -

Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1, a réagi à la prise de parole de Nicolas Sarkozy ce dimanche après la publication des premiers résultats enregistrés lors du second tour des élections départementales. "On a l’impression d’avoir déjà un candidat pour l'élection présidentielle," a analysé le journaliste avant d’ajouter : "le 29 mars 2015, deux ans avant l'élection' présidentielle, en tout cas à droite, on a un candidat déclaré ce soir."

Le 20 heures du 29 mars 2015 : Nicolas Sarkozy : "Le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel" - 1114.3370000000002

Départementales : "Le désaveu à l'égard du pouvoir est sans appel", réagit Sarkozy

Politique -

Le patron de l'UMP a réagi ce dimanche après l’annonce des premiers résultats, non définitifs du second tour des élections départementales. "La droite républicaine et le centre ont nettement remporté les élections départementales" a-t-il expliqué avant d’ajouter : "à travers leur vote les Français ont massivement rejeté la politique de François Hollande et de son gouvernement ; jamais une majorité n’avait perdu autant de départements."

Le 20 heures du 29 mars 2015 : Départementales : "Une forme d'aveu d'échec" de la part de Manuel Valls - 933.865

Départementales : "Une forme d'aveu d'échec" de la part de Manuel Valls

Politique -

Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1, a réagi à la prise de parole de Manuel Valls ce dimanche après la publication des premiers résultats enregistrés lors du second tour des élections départementales. "C'est un mauvais moment qu'il vient d'affronter et il parle très peu finalement des départementales", a-t-il analysé avant d'ajouter : "il a assez longuement rappelé toutes les mesures engagées comme pour prouverqu’il ne changera pas de cap et de fauteuil d'ailleurs."

Le 20 heures du 29 mars 2015 : DIRECT OU DYNO DECLARATION VALLS - 622.724

Départementales : "Trop dispersée, trop divisée, la gauche connait un net recul", annonce Valls

Politique -

Le Premier ministre a réagi après l’annonce des premiers résultats enregistrés au second tour des élections départementales ce dimanche. "C’est incontestable, la gauche, trop dispersée, trop divisée, connait un net recul," a-t-il expliqué avant d’ajouter au sujet de percée du Front national : "je continuerai de dénoncer les solutions dangereuses que l’extrême droite propose pour notre pays."

Départementales : Hollande confronté à "deux batailles contradictoires" dans les mois à venir

Départementales : Hollande confronté à "deux batailles contradictoires" dans les mois à venir

Politique -

Pour Renaud Pila, expert politique de LCI, François Hollande va être confronté à deux batailles contradictoires dans les mois qui viennent, à savoir obtenir des résultats dans les chiffres du chômage, via la politique de Valls-Macron, et essayer de recoller la gauche qui est selon lui "en mille morceaux", à cause de la politique économique et sociale du gouvernement.

  1. ← Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
Nous suivre :
La Corrèze bascule à droite : pour Bernadette, "ce sont les bébés Chirac qui ont gagné"

La Corrèze bascule à droite : pour Bernadette, "ce sont les bébés Chirac qui ont gagné"

logAudience