En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Tout devient possible avec Nicolas Sarkozy"


le 08 janvier 2007 à 21h42
Temps de lecture
3min
TF1-LCI : Nicolas Sarkozy, invité du journal de 20H de TF1 le 23 novembre 2006

Nicolas Sarkozy, invité du journal de 20H de TF1 le 23 novembre 2006 / Crédits : TF1-LCI

À lire aussi
PolitiqueCette formule devrait être le slogan de campagne du président de l'UMP.

"Tout devient possible avec Nicolas Sarkozy" devrait être le slogan du candidat UMP à l'élection présidentielle, a-t-on appris lundi de sources concordantes dans l'entourage du président du parti majoritaire. "Le slogan 'Tout devient possible avec Nicolas Sarkozy' a le mérite d'adoucir le concept de rupture", a expliqué un élu sarkozyste. Un concept "déjà atténué par la formule 'rupture tranquille'", employée par le ministre de l'Intérieur dans son interview du 29 novembre à plusieurs titres de la presse régionale et départementale, dans laquelle il officialisait sa candidature.

Ce slogan est dérivé d'une formule déclinée à plusieurs reprises ces derniers mois par Nicolas Sarkozy : son livre Témoignage, publié en juillet 2006, se termine par la phrase : "A tous, je veux dire : par notre volonté collective, tout est possible". Le 29 novembre, le président de l'UMP affirmait vouloir faire de la France le pays où "tout peut devenir possible". Dans ses voeux de Nouvel An sur le site internet de l'UMP, le président de l'UMP affirme également : "Dans la France dont je rêve, tout doit être possible".

Sacoches, petites trousses, T-shirts

Le publicitaire François de la Brosse, co-président de la société de communication ZNZ et proche de Nicolas Sarkozy dont il a co-réalisé le site de campagne, a précisé que ce "thème de campagne", accompagné d'un portrait en gros plan du ministre-candidat, serait décliné sur une série de produits dérivés : sacoches à bandoulière, sacs féminins, petites trousses, sweat-shirts et T-shirts qui commenceront à être vendus dès le 14 janvier, jour du congrès de l'UMP.

Un autre proche de Nicolas Sarkozy a cependant précisé que la formule n'était pas complètement "actée". "Il s'agit d'une maquette", a-t-il précisé.

D'après agence

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Foresti à la fin de son interview sur TF1 : "C'est déjà fini ? Mais ça va pas du tout !"

      Foresti à la fin de son interview sur TF1 : "C'est déjà fini ? Mais ça va pas du tout !"

      logAudience