En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Aubry se tient "prête" mais joue collectif


le 20 septembre 2008 à 17h41
Temps de lecture
3min
martine Aubry ps

La maire de Lille Martine Aubry, le 20 septembre 2008 / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
PolitiqueLa maire de Lille a réuni samedi ses partisans dans un bar branché du nord de Paris.

"Faire un contre-Cergy".  Pour le dépôt de leur motion samedi, les partisans de Martine Aubry ne voulaient pas d'une réunion du type de celle qu'ont organisée Bertrand Delanoë et François Hollande mardi dernier.  "Une tribune mal éclairée avec le premier secrétaire en guest star, et au premier rang la vieille garde jospiniste, quelle image de renouvellement !", raille un proche de la maire de Lille. Alors pour faire autrement et "plus joyeux", l'équipe Aubry a choisi un endroit bien connu des bobos du nord de Paris, La Bellevilloise, dans le 20e, l'endroit même où Ségolène Royal avait annoncé sa candidature au poste de premier secrétaire le 16 mai.

Sans surprise, au cours de cette réunion, la maire de Lille a assuré à ses amis qu'elle était "prête à prendre toutes (ses) responsabilités" à la tête du PS. Interrogée par la presse, Martine Aubry a confirmé qu'elle serait "la première signataire" d'une motion, qui rassemblera notamment une très grande partie des strauss-kahniens, Arnaud Montebourg et ses amis, les fabiusiens et les responsables et militants socialistes du Nord-Pas-de-Calais. "Et si les militants nous font confiance, nous nous poserons collectivement la question de savoir qui peut être le candidat à la tête du Parti socialiste. Je prendrai toutes mes responsabilités, mais nous n'en sommes pas là", a-t-elle affirmé, ajoutant que "c'est d'abord aux militants de débattre, de discuter et, je l'espère, dans le même climat de fraternité qu'aujourd'hui". 

Jouer collectif
 
Des propos qui confirment une nouvelle fois cette obsession de jouer "collectif", renvoyant la motion Delanoë à une stratégie personnelle. "Nous sommes, encore une fois, dans un collectif. (...) D'abord le projet, les idées, ensuite l'équipe. Respectons les échéances", a répété Martine Aubry, ajoutant qu'elle ne dirait rien sur une éventuelle candidature avant le vote des militants sur les motions le 6 novembre car "ça n'a pas grand sens" et "nous déciderons tous ensemble". Pour l'heure, la maire de Lille dit n'avoir qu'"une seule idée en tête : construire un projet qui réponde aux problèmes actuels des Français et apporte une autre espérance". 
 
Reste une inconnue pour les heures à venir : Pierre Moscovici va-t-il rejoindre Martine Aubry ? "Il a toute sa place, et même une place centrale (...). J'espère vraiment qu'il sera avec nous", a assuré samedi la maire de Lille. Le député du Doubs s'étant fait lâcher par les barrons de la Ligne Claire Gérard Collomb et Jean-Noël Guérini qui rallient Ségolène Royal, il pourrait être tenté de soutenir la motion Aubry. Avec dans la corbeille d'alliance, la place de numéro 2 et surtout la future présidence du groupe PS à l'Assemblée. Autre hypothèse, un ralliement de Pierre Moscovici à Ségolène Royal mais combien de strauss-kahniens pourraient le suivre dans un soutien à l'ancienne rivale de DSK à la présidentielle ?  Quant à rejoindre Bertrand Delanoë qui verrait d'un bon œil le renfort d'une personnalité moderne, ce scénario n'est pas à exclure, loin de là. Réponse de Pierre Moscovici prévue lundi, la veille du dépôt des motions. Normalement... 

Commenter cet article

  • Julius53 : Martine Aubry, est l'une des meilleures prétendante a l'investiture, parceque elle rassemble autour d'elle les meilleures des socialistes.

    Le 20/09/2008 à 22h02
  • Franck : Non

    Le 20/09/2008 à 21h30
  • Pietro : Vu la catastrophe quand elle jouait perso, on craint le pire si elle se met à jouer collectif...

    Le 20/09/2008 à 21h20
  • Ségogobobo : De DSK à Fabius, bein vu le grand écart, aucunes idées ne peut sortir de là. Qu'elle choissise le centre gauche ou al gauche perdante.

    Le 20/09/2008 à 20h31
  • GUERINI : Ce n'est pas un collectif. Certains se demandent déjà ce qu'ils font là. C'est du copie-collé.

    Le 20/09/2008 à 20h00
      Nous suivre :
      Un incendie dans le métro de Londres

      Un incendie dans le métro de Londres

      logAudience