En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Falco renonce, l'UMP divisée


le 18 septembre 2009 à 14h26
Temps de lecture
3min
Hubert Falco pris à partie en Moselle 28 juillet 2008

Hubert Falco pris à partie en Moselle 28 juillet 2008 / Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
PolitiqueLe renoncement du maire de Toulon ouvre les hostilités pour le choix d'un remplaçant, les députés des Bouches-du-Rhône Bernard Deflesselles et Guy Teissier se portant candidats.

Le renoncement du maire de Toulon Hubert Falco à conduire la liste UMP aux élections régionales de mars en Provence-Alpes-Côte d'Azur, a ouvert les hostilités vendredi pour le choix d'un remplaçant, les députés des Bouches-du-Rhône Bernard Deflesselles et Guy
Teissier se portant candidats. M. Falco, également secrétaire d'Etat à la Défense et dont la candidature semblait faire consensus au sein de la majorité présidentielle, a annoncé qu'il
renonçait à mener la bataille pour ne pas avoir à abandonner la mairie de Toulon, à la tête de laquelle il a été réélu en 2008. "Le choix que j'ai fait est un choix très difficile mais il est personnel. J'ai fait le choix de Toulon, de respecter les engagements que j'ai pris en 2001
et en 2008 avec les Toulonnais", a déclaré M. Falco lors d'une conférence de presse en mairie.
 
Il a expliqué avoir mûri sa décision durant l'été, en assurant qu'il était prêt à renoncer à son poste au gouvernement et que Nicolas Sarkozy, "qui souhaitait que j'y aille", ne lui avait pas fait de chantage en la matière.  "On a pu dialoguer calmement, je lui ai laissé un courrier, une très longue lettre qu'il a lue, et qui l'aidera à comprendre ma position. Je n'ai pas pénalisé mon camp par mon hésitation", a-t-il déclaré, estimant qu'il reste du temps pour le choix d'un autre candidat. "La campagne des régionales ne commencera qu'en janvier".

"On verra bien"
 
Pour le socialiste Patrick Mennucci, vice-président du conseil régional, "ce n'est pas une surprise (...). On sent bien qu'il n'avait pas envie, qu'on le poussait avec une baïonnette dans le dos". "Tout ça est le signe d'une grande difficulté de la droite régionale à s'organiser", a-t-il dit à l'AFP.  Sitôt l'annonce de M. Falco faite, deux députés des Bouches-du-Rhône, Bernard Deflesselles et Guy Teissier, se sont portés candidats pour mener la liste UMP en Paca, une région que la droite espère ravir à la gauche qui la détient depuis 1998.

Tous les deux ont assuré dans un communiqué avoir le soutien des parlementaires UMP de la région, M. Deflesselles précisant en outre avoir les "encouragements du président de la République" Nicolas Sarkozy. L'entourage de M. Teissier, interrogé par l'AFP, a précisé que le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, joint vendredi matin au téléphone par le député, n'avait pas confirmé ce soutien de M. Sarkozy à M. Deflesselles. "On verra bien", a rétorqué Bernard Deflesselles, interrogé par l'AFP. "J'ai eu aussi (le secrétaire général de l'UMP) Xavier Bertrand au téléphone, il m'a di t: +fonce+".
 
"Je siège à la région depuis 1992, c'est moi qui ai livré toutes les batailles contre (le président socialiste Michel, ndlr) Vauzelle en séance plénière. Je ne vois pas trop la légitimité de M. Teissier, député et maire de secteur à Marseille, au niveau régional", a ajouté M. Deflesselles.
"Nous aimerions savoir quels sont les soutiens locaux ou régionaux de M. Deflesselles", a-t-on rétorqué dans l'entourage de M. Teissier, en énumérant les noms de parlementaires de la région soutenant ce dernier. Deuxième vice-président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Bernard Deflesselles, 55 ans, est député de la 9e circonscription des Bouches-du-Rhône
depuis 1999. Guy Teissier, 64 ans, est député de la 6e circonscription depuis 1993 et préside la commission de la Défense nationale depuis 2002, et est maire des 9e et 10e arrondissements à Marseille.

Commenter cet article

  • Liliane : Cessez de vous chamailler et mettez vous d'accord pour nous proposer quelqu'un qui fasse consensus, et pas seulement dans les Bouches du Rhone ! parce que la région, ce n'est pas seulement Marseille ! et la région à gauche, cela commence à bien faire ! alors n'allez pas nous faire une petite guéguerre UMP, laissez cela aux socialistes.....

    Le 19/09/2009 à 11h57
  • Le gaulois : Connaissez vous la place préférée d'un coq gaulois??

    Le 19/09/2009 à 08h06
  • MIMI : Chaque fois que la gauche est enlisée, il faut qu'elle contre attaque avec des arguments falsifiés et de mauvaise foi : monsieur Falco a choisi le respect de ses engagements, il aurait pu sauter à pieds joints dans la "bonne" place. Et plus vous critiquez ce qui est incritiquable, et plus vous vous enfoncez, décidément, nous n'avons pas les mêmes valeurs !

    Le 18/09/2009 à 20h54
  • CGL : Et cela critique la gauche! Le grand souci de l'UMP, c'est de caser les petits copains, au détriment des compétences!

    Le 18/09/2009 à 20h11
  • Flo nantes : Bjr Atoll, désolée mais la place à EDF est pour Anne-marie Idrac, ce qui permet de dégager son poste de secretaire d'état au commerce extérieur au profit de M'sieur Lefebvre (pas jean, mais le porte-parole ump, actuellement chômeur) !!

    Le 18/09/2009 à 18h05
      Nous suivre :
      Star Wars VII "The Force Awakens" pourrait ressembler à ça

      Star Wars VII "The Force Awakens" pourrait ressembler à ça

      logAudience