ARCHIVES

Dray devra repasser, le serment de Dati repoussé

Edité par
le 26 janvier 2010 à 10h17
Temps de lecture
3min
Julien Dray PS Essonne

Image d'archives / Crédits : ABACA

À lire aussi
PolitiqueLa candidature du député PS de l'Essonne pour devenir avocat au barreau de Paris a été refusée par le Conseil de l'ordre, selon Le Figaro. Rachida Dati doit elle attendre la dissolution de sa société de conseil avant de pouvoir prêter serment.

Julien Dray interdit de plaider, en tout cas pour l'instant. Le député de l'Essonne a vu mardi dernier sa candidature d'aspirant avocat repoussée par le Conseil de l'ordre des avocats de Paris, écrit mardi le site internet du Figaro. "Officiellement", le Conseil parle de problème de procédure. Le dossier de Julien Dray "n'était pas complet en l'état", selon le cabinet du bâtonnier Jean Castelain, qui préside l'ordre.

Mais Le Figaro cite d'autres sources qui assurent que le dossier a été refusé en raison des diplômes du député socialiste. "Ils ne sont pas suffisants", souligne cette source. Selon la loi, il est possible de devenir avocat par dérogation pour les candidats titulaires "d'au moins une maîtrise en droit ou de titres et diplômes reconnus comme équivalent". Julien Dray est lui titulaire d'une licence d'histoire-géographie et d'un DEA de sciences économiques, et Le Figaro avance qu'il n'aurait donc "pas suivi les enseignements juridiques fondamentaux".

Cependant, tout n'est pas perdu pour Julien Dray. Il a la possibilité de faire voter le Conseil une deuxième fois, mais si le refus est confirmé, il devra alors se tourner vers la cour d'appel de Paris pour défendre son dossier, souligne Le Figaro. Certains avocats cités par le quotidien dénoncent une procédure "opaque", "à la tête du client", précisant que les "demandes d'admission dérogatoire des politiques passent comme une lettre à la poste".

Le serment de Dati reporté

Pour Rachida Dati,  c'est un simple report. La prestation de serment d'avocate de l'ancienne Garde des Sceaux a été repoussée jusqu'à la dissolution, attendue,  de la société de conseil de la députée européenne, incompatible avec sa nouvelle activité. L'ex-ministre de la Justice ne prêtera donc pas serment mercredi devant les  magistrats de la cour d'appel de Paris, comme prévu initialement.

Rachida Dati avait déposé fin 2009 un dossier pour rejoindre le barreau de  Paris. Celui-ci a reçu l'aval du conseil de l'ordre des avocats et du parquet  général. La date de sa fixation de serment a toutefois enregistré plusieurs contretemps afin de respecter toutes les étapes de l'examen de son dossier. Celui-ci nécessitait notamment un avis du Conseil supérieur de la magistrature. Ancien magistrate, Rachida Dati bénéficie, comme les anciens juristes, hauts fonctionnaires et certains parlementaires, de la possibilité d'accéder directement à la fonction d'avocat sans passer le certificat d'aptitude à la  profession d'avocat (Capa).

Commenter cet article

  • legaulois560 : Il faut massivement recruter ne serait-ce que pour défendre les clandestins qui vont bientôt débarquer en force.La profession a de l'avenir

    Le 26/01/2010 à 17h31
  • pulpito21 : Celà n'a rien à voir; ce qu'on reproche à Proglio, c'est l'antagonisme privé-public, qui semble en effet limite, et même anormal. On peut être avocat et faire autre chose sans que personne n'y trouve rien à redire.

    Le 26/01/2010 à 16h26
  • lechatonquidort : Députée européen, maire d'arrondissement et maintenant avocat !!! On est vraiment géré par des gens exceptionnels !

    Le 26/01/2010 à 15h29
  • jgh67 : Personellement, j'aurais déconseillé à Mme Dati de s'engager dans cette voie ... Il suffit d'imaginer le cas de figure, où elle risque de se retrouver, dans sa nouvelle fonction d'avocat, face à des magistrats mécontents de la réforme judiciaire qu'elle a insuflée en tant que Garde des Sceaux et qui pourraient en profiter, pour ne pas lui faciliter la tâche.On espère qu'elle aura bien réfléchie sa démarche au préalable !

    Le 26/01/2010 à 14h43
  • flo806 : Effectivement la réponse à cette question me semble primordiable... c'est quoi cette mode ? Encore un moyen de gagner des sous en dormant ?

    Le 26/01/2010 à 14h31
      Nous suivre :

      Comédie musicale : des lycéens financent leur passion grâce au web

      logAudience