En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Immigration : Copé "désapprouve" les propos de Brunel sur "les bateaux"


le 08 mars 2011 à 19h12 , mis à jour le 09 mars 2011 à 10h46.
Temps de lecture
3min
La députée UMP Chantal Brunel à l'Assemblée

La députée UMP Chantal Brunel à l'Assemblée / Crédits : LCI

À lire aussi
PolitiqueLa députée UMP a proposé de"remettre dans les bateaux" les immigrés "qui viendraient de la Méditerranée". La gauche exige des excuses.

Jean-François Copé a déclaré mardi soir qu'il "désapprouvait" les propos de la députée de son parti Chantal Brunel qui a suggéré de "remettre dans les bateaux" les immigrés" qui arrivent de Méditerranée. "Il peut arriver que de temps en temps on dise des choses qui soient en décalage avec ce que l'on pense profondément. Et je pense que cela peut-être le cas de Chantal", a-t-il  ajouté sans autre commentaire.

"Il faut rassurer les Français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée. Après tout remettons-les dans les bateaux!" a déclaré l'ancienne porte-parole de l'UMP dans les couloirs de l'Assemblée. "Le temps n'est plus à la parole mais aux actes et aux décisions", a ajouté Mme Brunel, soulignant : "Marine Le Pen n'a aucune solution à proposer. Nous, on doit montrer qu'on a des solutions".

"Envie de vomir"

"Chantal Brunel est-elle passée de porte-parole de l'UMP à porte-parole du Front National?", s'est interrogé Harlem Désir, numéro deux du Parti socialiste qui a demandé au patron de l'UMP Jean-François Copé de "désavouer immédiatement
et de condamner clairement" les propos de la députée. "Cet énième dérapage d'une responsable UMP montre le danger de la surenchère permanente entre la droite et l'extrême droite", selon l'eurodéputé. Les Jeunes socialistes ont pour leur part "exigé des excuses de la députée", estimant que la majorité devait "immédiatement se désolidariser de Mme Brunel".

Pour le numéro un du PCF, Pierre Laurent, "cette sortie atroce de la part de la députée UMP donne envie de vomir". "L'affolement gagne les rangs de l'UMP" et "ces propos racistes doivent être condamnés au plus vite" par M. Copé, poursuit-il, appelant à voter Front de gauche le 20 mars prochain aux cantonales, "pour sanctionner les noces brunes entre l'UMP et le FN".

De leur côté, les sénateurs du groupe CRC-SPG (communistes et Parti de gauche) ont estimé que Mme Brunel n'était "pas digne de demeurer rapporteure générale de l'Observatoire de la Parité". Au NPA également, on a condamné "les propos racistes" d'une députée "sur les traces de Marine Le Pen".

Commenter cet article

  • francaise75 : En tout cas, plus sérieusement, BRAVO MADAME BRUNEL, vous avez entièrement raison.

    Le 10/03/2011 à 08h07
  • entropiemax : Ben si faut accueillir tous le monde comme ca y aura trop de main d ?uvre disponible et bientôt on sera payé 1 euro de l heure avec une inflation qui va exploser ! a Toulon un appart de 20 m² = 120 000 euros bientôt ce sera 500 000 euro et oui l offre et la demande !

    Le 09/03/2011 à 20h46
  • entropiemax : Des abrutis qui ce prennent pour des élites je dirais plutôt !! faut les chasser a coup de baïonnette !!

    Le 09/03/2011 à 20h21
  • juillet45 : Par humanisme on nous demandera peut être de prendre l'avion, le bateau , la place dans leur pays .

    Le 09/03/2011 à 18h35
  • a2c4e6 : Ceux qui s'offusquent sont les premiers à se plaindre qu'ils sont mal logés et qu'ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts

    Le 09/03/2011 à 16h49
      Nous suivre :
      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      logAudience