En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sarkozy en reconquête dans les Ardennes, avec la prime aux salariés


le 19 avril 2011 à 13h29 , mis à jour le 19 avril 2011 à 23h03.
Temps de lecture
3min
Nicolas sarkozy

Nicolas Sarkozy (archives). / Crédits : TF1 News

À lire aussi
PolitiqueIl veut redevenir le président du pouvoir d'achat. Le chef de l'Etat est revenu mardi dans les Ardennes... là même où il avait célébré il y a quatre ans "la France qui se lève tôt" . Il a précisé les modalités de la prime accordée aux salariés d'une entreprise qui verse des dividendes.

Au plus bas dans les sondages à un an de la présidentielle, Nicolas Sarkozy est retourné dans les Ardennes, où en décembre 2006, quelques mois avant son élection, il avait rendu hommage à "la vraie France", à celle "qui souffre", celle "qui se lève tôt". Réenfilant son costume de candidat et en plein débat sur la crise du pouvoir d'achat, il a affirmé qu'il ne "cèderait pas" sur le versement de primes aux salariés dans les entreprises versant des dividendes à leurs actionnaires

"Le partage de la valeur, j'y tiens parce que c'est une question de justice", a-t-il déclaré, lors d'une visite dans une usine des Ardennes, La Fonte ardennaise, appartenant au réseau "OSEO excellence". "Quand il y a la reprise, j'affirme qu'il est normal que les salariés et les ouvriers à qui on a demandé des efforts pendant la crise bénéficient de la reprise, c'est un principe sur lequel je ne cèderai pas", a-t-il affirmé. 

Pas encore de montant précis

Le chef de l'Etat a également indiqué que les modalités sur l'octroi de ces primes seraient annoncées "d'ici quelques jours". "Dans les grandes entreprises, s'il y a une forte augmentation des dividendes, il faudra que les salariés en aient une partie et il faut obliger ces entreprises à négocier (...) Et dans les petites entreprises où il n'y a pas de distribution de dividende, si ça va mieux, si le carnet de commandes se remplit, l'entreprise pourra faire une prime aux salariés qui sera exonérée de cotisations", a-t-il précisé. Le ministre du Budget, François Baroin, a confirmé mardi que le gouvernement s'orientait vers une exonération de charges pour les entreprises qui accompagneraient le versement de dividendes à leurs actionnaires d'une prime pour leurs salariés. Il ne s'est toutefois pas avancé sur un montant précis.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a tenu à afficher sa détermination à réduire les déficits publics pour éviter à la France une situation à la grecque ou à la portugaise. "Nous n'avons pas le choix", a-t-il martelé, voulant montrer une image de président protecteur des Français et de l'intérêt général.

Nicolas Sarkozy restera le président du "payer plus et gagner moins" en dépit de ses nouvelles promesses, a réagi mardi Martine Aubry, Première secrétaire du Parti socialiste. "Comment Nicolas Sarkozy ose-t-il revenir dans les Ardennes, région symbole de ses mensonges et de son échec économique et social, pour faire de nouvelles promesses, alors que toutes les précédentes sont restées sans lendemain ?", s'est demandé Martine Aubry.

Commenter cet article

  • rebelle21 : Oui, je suis entièrement d'accord avec vous, il s'agit d'un président qui ne s'occupe pas de l'ensemble des français mais uniquement de ceux qui peuvent lui offrir une vie de luxe, souvenez-vous du Yacht prêté, des villas de luxe de son début de règne. Et maintenant qu'il voit arriver l'échéance, il remet la machine à promesses en route, j'espère que les français vont se souvenir des ses belles promesse et surtout des résultats obtenus.... Quant aux fonctionnaires, ils ne les aime pas, même s'ils sont des rouages essentiels dans le fonctionnement de l'état. Egalité de traitement a-t'il dit ? Moi je veux bien, mais qu'il donne aux fonctionnaires, le même niveau de rémunération qu'aux autres salariés. Et pour la sécurité de l'emploi, elle n'existe quasiment plus, avec les lois votées en catimini au cours des dernières années, cela n'est plus un argument recevable !

    Le 20/04/2011 à 22h22
  • Aidan02 : Moi je suis d' accord avec le président pour la prime au salarié . Dans mon entreprise on a fait beaucoup d' effort ;on merite cette prime

    Le 20/04/2011 à 19h18
  • sophie70000 : Paroles, paroles, parolllleeesss !!!

    Le 20/04/2011 à 18h55
  • mars006 : 3 fois 0 = 0

    Le 20/04/2011 à 11h01
  • bebert59560 : On attend toujours celles de la gauche! Vous me direz mieux vaut peut être, avant de sombrer dans la déprime, attendre le dernier moment pour en prendre connaissance !

    Le 20/04/2011 à 09h52
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience