En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Ayrault et Aubry oeuvrent pour l'unité au prochain congrès PS


le 10 juillet 2012 à 19h57 , mis à jour le 10 juillet 2012 à 20h01.
Temps de lecture
3min
Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault à Matignon le 18 mai 2012.

Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault à Matignon le 18 mai 2012. / Crédits : LIONEL BONAVENTURE / AFP

A lire aussi
PolitiqueJean-Marc Ayrault et la première secrétaire Martine Aubry ont annoncé mardi la présentation d'une "contribution générale" commune lors du congrès du PS à l'automne, et émis le souhait qu'elle soit soutenue "de façon exclusive" par les dirigeants.


Vu la rentrée sociale qui s'annonce et les plans sociaux qui devraient alourdir le climat politique, la gauche au pouvoir ne souhaite pas voir se rallumer les divisions chez les socialistes. Face à la perspective de voir la gauche de la gauche de Benoît Hamon faire de la surenchère, Matignon et le PS ont œuvré de concert. Pour l'unité. Ainsi, Jean-Marc Ayrault et la première secrétaire Martine Aubry ont annoncé mardi la présentation d'une "contribution générale" commune lors du congrès du PS à l'automne. Le Premier ministre et Mme Aubry "ont souhaité présenter ensemble une contribution générale au prochain congrès du PS", qui "trace les perspectives d'avenir pour le Parti socialiste et la gauche au pouvoir", selon un communiqué du PS signé des deux responsables.  Ils "proposent à l'ensemble des dirigeants du PS, comme aux membres du gouvernement, de soutenir de façon exclusive cette contribution générale. Elle sera ouverte à tous ceux, élus et militants, qui le souhaitent", est-il précisé. Ainsi, ceux qui signeront cette contribution unitaire ne pourront en signer d'autres...
 
Selon Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry, "le parti socialiste doit jouer tout son rôle pour accompagner et soutenir le gouvernement, maintenir un lien étroit avec les Français, être une force de proposition face aux nouveaux enjeux, poursuivre sa rénovation", ce qui justifie leur démarche, d'après eux. Les "perspectives d'avenir" dont il est question consistent à "soutenir le gouvernement dans la mise en oeuvre des 60 engagements du programme présidentiel pour le redressement de la France dans la justice, être à l'écoute des Français, penser et proposer les réformes de l'après-crise, rassembler les socialistes et mobiliser l'ensemble de la société autour de ces objectifs".

Conforter l'unité
 
Cette contribution "s'engage vers de nouveaux axes de rénovation pour le parti socialiste, en ouvrant ses débats aux Français qui le souhaitent, en rénovant ses formes de militantisme", font encore valoir M. Ayrault et Mme Aubry. Le congrès d'octobre pourrait aboutir à l'élection d'un nouveau premier secrétaire du Parti socialiste, mais l'incertitude demeure sur les intentions de la maire de Lille. Le numéro deux Harlem Désir, interrogé lundi par l'AFP, a confirmé qu'il ne serait pas candidat si Martine Aubry se représentait. 

Dans leur communiqué conjoint, le Premier ministre et la première secrétaire, qui furent en compétition pour Matignon en mai dernier, insistent eux sur le fait que le congrès "doit être un moment de débats comme cela est le cas dans un parti démocratique, mais doit aussi conforter notre unité alors que les Français attendent tant de nous".  Le dépôt de contributions est la première phase de la préparation du congrès, avec un conseil national le 18 juillet dans l'enceinte de l'Assemblée nationale pour recueillir ces textes.  Lundi, des proches de Martine Aubry et Benoît Hamon ont signé une esquisse de contribution. Christian Paul a argué à cette occasion que ce texte publié dans Libération pouvait "servir de matrice à une contribution".  "Il est probable que Martine Aubry fasse le choix d'une contribution centrale, que je signerai aussi", avait-il ajouté. Lors du point-presse hebdomadaire du PS, le sénateur David Assouline avait avancé que Mme Aubry se prononcerait dans la semaine sur la "contribution qu'elle compte signer, comment, à quelle place, avec quelle méthode".
 
 

Commenter cet article

  • armada92 : C'est donc la CGS : contribution générale socialiste !!!

    Le 11/07/2012 à 08h57
  • axioma3 : Martine sent venir l'orage, ... et pas seulement au PS !

    Le 11/07/2012 à 08h33
  • mireye11 : Unité jusqu'à quand, ??? vu l'unité qu'il y a eu aux congrès précédents, il y a de quoi douter !!!!!

    Le 11/07/2012 à 08h26
  • rose-marie54 : L'unité va très vite se fendiller,avec les differents courants et les mouvements nationaux qui vont pertuber la belle entente.

    Le 11/07/2012 à 07h18
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience