ARCHIVES

Retraites : l'âge de départ à 62 ans ne bougera pas, promet Ayrault

Edité par avec
le 30 mars 2013 à 23h15 , mis à jour le 31 mars 2013 à 14h40.
Temps de lecture
3min
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault/Image d'archives, janvier 2013

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. / Crédits : AFP

À lire aussi
PolitiqueÇa restera 62 ans, c'est promis. Alors que François Hollande a annoncé jeudi un allongement de la durée de cotisations, le Premier ministre promet dans une interview au JDD que le gouvernement ne touchera "pas à l'âge légal" de départ à la retraite.

Jean-Marc Ayrault promet que le gouvernement ne touchera "pas à l'âge légal" de départ à la retraite fixé à 62 ans, dans une interview au Journal du Dimanche. Jeudi soir lors de son interview télévisée sur France 2, le président François Hollande a annoncé un allongement de la durée de cotisations, alors que le régime des retraite sera déficitaire de 20 milliards d'euros en 2020, si rien n'est fait.

Comme on lui demande si le gouvernement repoussera l'âge légal au-delà de 62 ans, le Premier ministre répond : "Nous ne toucherons pas à l'âge légal". "Cette réforme traitera la pénibilité au travail, la complexité des régimes et résoudra les inégalités". "Au final, nous paierons les retraites, nous préserverons les plus petites retraites et nous pérenniserons les régimes de retraite pour les générations à venir", ajoute-t-il.

S'agissant du calendrier, M. Ayrault souligne qu'après la remise du rapport Moreau en juin, suivra "une grande conférence sociale" au cours de laquelle "tous les scénarios seront la table". "Puis", ajoute-t-il, "les partenaires sociaux débattront" et "à l'automne, les choses seront plus claires pour tout le monde".

Ayrault consultera les groupes parlementaires sur la laïcité

Par ailleurs, Jean-Marc Ayrault annonce dans cette même interview qu'il "consultera les groupes parlementaires" sur la future loi relative aux signes religieux dans les établissements accueillant des enfants. "Comme me l'a demandé le président (François Hollande), je consulterai les groupes parlementaires sur l'application de la loi sur les signes religieux dans les établissements qui reçoivent des enfants, dans le respect de la laïcité", déclare-t-il.

A lire aussi : "Tu fais chier la terre entière avec ton aéroport" : Ayrault confirme les propos de Montebourg

Jeudi soir, le chef de l'Etat s'est prononcé en faveur d'une "loi" sur le respect de la laïcité dans les établissements recevant des enfants, après que la Cour de cassation a remis en cause le licenciement d'une femme portant le voile, salariée de la crèche Baby loup. Après cet arrêt de la cour de cassation, de nombreuses voix se sont élevées à gauche et à droite pour réclamer une loi.

A lire aussi : Après l'affaire Baby Loup, le gouvernement veut imposer la laïcité dans les entreprises

Commenter cet article

  • shooby02470 : Euh, juillet, pendant sa campagne en 2007, Sarkozy aussi, ne voulait pas toucher aux retraites ! Il avait promis qu'elles resteraient à 60 ans ... on a vu ;)

    Le 03/04/2013 à 09h05
  • shooby02470 : Pourtant Charlie Brown, quand la comparaison Hollande/Sarkozy est à l'avantage de ce second, ça ne vous gêne pas, de les comparer ! Mais là, ce n'est pas le cas alors il ne faudrait pas les comparer ?

    Le 02/04/2013 à 16h25
  • juillet45 : La gauche était dans la rue et ne voulait pas entendre parler de la plus petite réforme des retraites pourtant nécessaire . Jospin n'avait pas voulu entreprendre la réforme des retraites qui rendait impopulaire. Aujourd'hui ce gouvernement réfléchit à la réforme des retraites qui est plus que nécessaire et impopulaire ....................... Public , privé , régimes spéciaux , 60 ans pour tout le monde , solution ou pas solution ?

    Le 02/04/2013 à 12h55
  • d13000 : Tu fatigues avec tes comparaisons. Nous sommes plusieurs millions à ne pas être socialiste et nous le serons jamais. Toi qui est un permanent du PS et que tu travailles ici pour ta propagande, cite tes sources quand tu fais tu copié/collé ou quand tu parles chiffres.

    Le 02/04/2013 à 12h47
  • gpar2 : J'aimerai bien qu'il se prononce sur ceux qui on commencé a travailler tôt (16/17 ans) qui en partant à 62 ans totalisent */- 45 ans de travail (pour une quinzaine d'années de retraite).

    Le 02/04/2013 à 10h09
      Nous suivre :

      A 7 ans, ils effraient un voleur de voiture à l'aide d'un jouet en plastique

      logAudience