En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Retraite à 60 ans : "La confiance naît des engagements tenus"

Laurent Deschamps par
le 06 juin 2012 à 20h28 , mis à jour le 06 juin 2012 à 21h16.
Temps de lecture
3min
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, invité sur TF1 le 6 juin 2012.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, invité sur TF1 le 6 juin 2012. / Crédits : TF1

A lire aussi
PolitiqueInvité mercredi soir sur TF1, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a défendu l'amendement pratiqué sur la réforme des retraites de 2010, promesse de campagne de François Hollande. Il est aussi revenu sur le débat sur la dépénalisation du cannabis, initié par sa ministre Cécile Duflot.

Alors que le gouvernement a ouvert mercredi une brèche dans la réforme des retraites de 2010 en accordant à certains salariés de partir à 60 ans, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault était Invité mercredi soir sur TF1. L'occasion de revenir sur cet engagement d'un retour partiel d'une retraite à 60 ans pris par François Hollande pendant la campagne, salué par les syndicats et très largement critiqué par  la droite qui y voit un cadeau électoral que la France n'a pas les moyens d'honorer.

Voici l'interview en intégrale :


 
Pour autant sur le plateau de TF1, Jean-Marc Ayrault a fait fi des piques de l'UMP, faisant acte de pédagogie et défendant la notion de justice sociale qui imprègne cet amendement à la réforme de 2010. Au-delà, le Premier ministre a tenu à démontrer que le gouvernement tenait le cap des promesses faites par François Hollande durant la campagne pour la présidentielle : "La confiance politique naît des engagement tenus", a-t-il expliqué. "C'est une mesure juste et un engagement de campagne" qui "ne remet pas en cause le pouvoir d'achat" des Français, a ajouté le Premier ministre.

Et le cannabis ?

Au cours de son interview, le Premier ministre est revenu sur la polémique sur la dépénalisation du cannabis. Un débat initié par une membre de son gouvernement, Cécile Duflot, qui a sensiblement destabilisé l'exécutif. Toutefois, Jean-Marc Ayrault a de nouveau affiché la position officielle du gouvernement, écartant toute dépénalisation du cannabis en France, et affirmant que la fermeté resterait la règle. Car, pour le Premier ministre, Cécile Duflot, qui s'est prononcée en faveur de la dépénalisation, ne s'est exprimée qu'"en tant que chef d'un parti" et non "en tant que ministre". D'ailleurs, a assuré Jean-Marc Ayrault, la dirigeante écologiste, qui quittera le 23 juin ses fonctions à la tête d'EELV, sera bientôt au "service exclusif du gouvernement". 

Commenter cet article

  • ilesmarquises : Sauf que la prépa çà dure 2ans, voire 3 au plus, et après vous faites ce que vous aimez. Le travail en usine, c'est 41ans et c'est usant. Et puis, pendant que vous étiez en prépa, vous ne cotisiez pas... Eux si.

    Le 09/06/2012 à 00h52
  • ben1956 : Qu'en est il pour ceux qui ont commencé à travailler à 14, 15 ou 16 ans. Avec la réforme 2010 il pouvait encore prétendre avec deux ans de plus peut être partir avant 60 ans avec laretraite anticipée carrière longue. Moi j'aurai pu partir à 58 ans en 2014 avec 174 trimestres. Combien à 60 ans il faudra que je cotise (45 ans...). C'était impensable d'après M. HOLLANDE que quelqu'un qui avait commencé à 18 ans parte à 62 ans avec 43 ou 44 ans de cotisations . Mais celui qui a commencé très tôt ce n'est pas gênant. la réforme devait être une extension des carrières longues. Alors pourquoi avoir interdit à ceux qui ont commencé très jeune de partir avant.

    Le 08/06/2012 à 19h39
  • abraham33 : Les bronzés font de la politique :)

    Le 08/06/2012 à 02h07
  • carte2 : Je ne l'ai pas trouvé très à l'aise...ça ne m'étonne pas, avec ce qui va nous tomber sur le coin du nez !!!!

    Le 07/06/2012 à 15h14
  • inspatatrac : Ben oui many48. Les gens que vous citer parlent dans le sens du vent....il faut toujours parler coeur....parler morale...toujours parler pour ne rien dire c est a dire en ne prenant pas le moindre risque...quand vous dites tout le monde il est beau tout le monde il est gentil vous etes forcement apprecie....quand vous denigrez Sarko et la droite vous etes forcement apprecie...et etre apprecie c est ce que veulent les medias....donc les gens que vous citez sont tout le temps publie...c est ca la France quand on ne fait rien quand on ne prend aucun risque, quand on ne dit que ce que tout le monde peut entendre alors on est aime, on est apprecie..malheureusement le monde n est pas celui des bisounours et la realite nous rattrape a un moment ou a un autre....il y a des gens qui pensent que ca nous amuse de passer pour des egoistes, de passer pour sans coeur.....ils ne comprennent pas que nous tentons simplement de resister aux forces qui nous tirent vers le bas au detriment de notre reputation et de la facon dont les autres nous voient...ben oui nous avons le courage de dire ce qui doit etre dit meme si ca fait mal...

    Le 07/06/2012 à 14h13
      Nous suivre :
      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      logAudience