En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Boutin se plaint à Vallaud-Belkacem de messages haineux sur Twitter


le 15 janvier 2013 à 22h42 , mis à jour le 15 janvier 2013 à 22h45.
Temps de lecture
3min
Christine Boutin

Christine Boutin/Image d'archives / Crédits : ABACA

A lire aussi
Politique"Je pourrais y passer ma journée, vous savez, @najatvb." La présidente du Parti chrétien-démocrate a interpellé sur Twitter la ministre Najat Vallaud-Belkacem, citant des messages dont elle fait l'objet.

Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate, mouvement associé à l'UMP, s'est plainte mardi de faire l'objet de tweets haineux dans des messages adressés via Twitter à la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. Christine Boutin a réagi sur Twitter à une "interview" de Najat Vallaud-Belkacem diffusée par le portail du gouvernement, comme l'a relevé le site politique LeLab. "Les réseaux sociaux quand ils incitent à la haine de cette manière s'inscrivent contre les principes démocratiques", y déclare la ministre des Droits des Femmes. 

Christine Boutin a profité de l'occasion pour interpeller la porte-parole. "Les réseaux sociaux qd ils incitent à la haine s'inscrivent contre les ppes démocratiques @najatvb Et maintenant ?!", a-t-elle écrit dans un tweet accompagné d'une capture d'écran d'un message particulièrement agressif qui lui a été adressé via le réseau social. Suit un autre tweet où elle est prise à partie avec un dessin représentant un doigt d'honneur. "Je pourrais y passer ma journée, vous savez, @najatvb", écrit ensuite Christine Boutin dans un troisième tweet adressé à ses 36.000 abonnés. Cette fois le message est accompagné d'une capture d'écran d'une vidéo dans laquelle un homme adresse deux doigts d'honneur.

La ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a indiqué la semaine dernière qu'elle avait engagé "un travail en commun" avec Twitter pour "prévenir" le "déferlement" de propos antisémites et homophobes sur le réseau social.

Commenter cet article

  • allistertoulous : C'est d'autant plus vrai que ceux qui profèrent des propos haineux (et notamment à l'égard des opposants au mariage gay) le font à visage couvert, sans identification. Quel courage !

    Le 16/01/2013 à 14h56
  • laseg69 : Mme Najat Vallaud-Belkacem doit s'occuper de TOUS les propos haineux sur twitter, pas seulement ceux antisémites ou homophobes, c'est cela que demande Mme Boutin.

    Le 16/01/2013 à 14h20
  • nicolas92120 : Twitter, c'est la possibilitté de diffuser dans le monde entier des choses qu'on aurait écrites que sur les murs des chiottes il y a 10 ans seulement.

    Le 16/01/2013 à 12h57
  • anto1384 : Seul truc qui me chagrine la dedans, c'est que twitter est un vecteur d'expression. Si la majorité des gens qui s'expriment dessus en on ras le bol d'être bien pensants, c'est ni la faute de twitter, ni la responsabilité de belkacem. Les gens en ont marre c'est tout.

    Le 16/01/2013 à 12h02
  • shooby02470 : Erreur, le clivage a été monté de toute pièce par l'opposition, qui profite de cette loi et préfère passer son temps sur ce sujet secondaire pour dire ensuite "ouh, le gouvernement ne fais que des réformes secondaires, ils ne font rien à propos du chômage, pas bien" alors que dans les faits le gouvernement agit dans tous les domaines et que pour lui cette réforme sociétale est traitée de la même façon que la lutte contre le chômagei, mais ça, l'opposition fait fi de ne pas le voir.

    Le 16/01/2013 à 11h50
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience