En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Budget 2013 : 54% des Français le jugent "inéquitable"


le 04 octobre 2012 à 08h16 , mis à jour le 04 octobre 2012 à 08h19.
Temps de lecture
3min
François Hollande, avec Jean-Marc Ayrault, à Paris le 22 juillet 2012

François Hollande, avec Jean-Marc Ayrault, à Paris le 22 juillet 2012 / Crédits : AFP/J.Brinon

A lire aussi
PolitiqueL'effort de rigueur prévu dans le cadre du budget 2013, dont un tiers en impôt sur les ménages, un tiers sur les entreprises, et un tiers de réduction des dépenses publiques, est jugée inéquitable par 54% des Français, selon un sondage BVA publié jeudi.

L'effort de rigueur prévu dans le cadre du budget 2013 présenté par Jean-Marc Ayrault et François Hollande, dont un tiers en impôt sur les ménages, un tiers sur les entreprises, et un tiers de réduction des dépenses publiques, est jugée inéquitable par 54% des Français, selon un sondage BVA publié jeudi. A la question "cette répartition en trois tiers vous paraît-elle équitable ?", 54% des Français interrogés ont répondu "non", 45% ont répondu "oui" et 1% "ne sait pas", selon ce sondage réalisé jeudi et vendredi dernier, soit la veille et le jour de la présentation officielle du projet de loi de finances pour 2013. Le gouvernement a annoncé 30 milliards d'effort, auxquels il faut ajouter 7 milliards d'euros de mesures déjà votées, visant en priorité les plus grandes entreprises et les plus riches. Alors que le gouvernement a axé sa communication sur ce point, 53% des catégories actives aisées (CSP+) trouvent l'effort "équitable", contre 42% des plus modestes (CSP-) et 44% des inactifs.
 
Un total de 69% des sympathisants de gauche trouve l'effort "équitable" contre seulement 16% des sympathisants de droite et 26% des personnes interrogées se déclarant sans proximité partisane. Sur la petite majorité qui jugent que le plan de rigueur n'est pas équitable, une très forte portion (81%) estime qu'il aurait fallu réduire davantage la dépense publique. Seulement, 14% estiment qu'il fallait frapper davantage les entreprises, et 3% les ménages.
 
A propos de la politique économique du gouvernement dans son ensemble, 76% des "classes moyennes" (professions intermédiaires et cadres moyens du privé dans ce sondage) jugent qu'elle leur sera défavorable, comme 70% des plus aisés, 55% des catégories populaires (ouvriers et employés du secteur privé), 53% des employés du public et seulement 36% des précaires (temps partiel et chômeurs de longue durée).

Enfin, les trois quarts des sondés (73%) se disent "plutôt moins confiants" ces dernières semaines concernant la situation économique de la France, en progression de 6 points.

Avanquestsoftware, publié dans Challenges et sur BFMTV et BFMBusiness.
 

Commenter cet article

  • toutamis : Il est bizarre, audeladesmers, que vous n'aillez pas parlé du sondage IFOP-JDD où il perd 18 points, de même que je ne comprends pas pourquoi vous ne parlez pas du sondage LH2 où il est passé de 54% de satisfaction à 41% entre janvier et février 2008 ! Que je sache, cela ne fait pas 7 points, ça.

    Le 05/10/2012 à 14h07
  • mcg35 : @kosotto1(00h03) - Je parle d'un "homme" censé, avant-hier, avoir eu UNE IDÉE ... Conclusion???

    Le 05/10/2012 à 12h48
  • titizom : Avecsarko30 : il est un peu narcissique-égocentrique quand même lol un peu....il a toujours raison d'ailleurs il s'évertue de nous le prouver tous les jours, il n'aime pas être contredit, ni être en mauvaise posture sinon il sort son attaque favorite a savoir vous êtes nul....et tout ce qu'il fait et dit est toujours meilleurs que les autres....C'est pas formidable ça ?

    Le 05/10/2012 à 12h05
  • toutamis : Oui mais la différence matinen, c'est qu'Hollande doit se dépatouiller de la crise depuis on premier jour, là où Sarkozy a attendu fin 2007/début 2008 pour la voir arriver en France. Donc la côté de popularité de Sarkozy s'effondre dés que al crise arrive, là où celle d'Hollande ne c'est érodée que 4 mois après son arrivée, donc après 4 mois de gouvernement en période de crise. Donc au final ...

    Le 05/10/2012 à 10h38
  • toutamis : Justement fab, il aurait présenté un budget similaire, avec autant d'hausse d'impôts. Mais je suis sur que si cela aurait été lui qui l'aurait présenté, vous n'auriez rien dit, et auriez arguez qu'un temps de crise il faut savoir faire des sacrifices !

    Le 05/10/2012 à 10h23
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience