ARCHIVES

Cantonales: Bernadette Chirac de nouveau face aux électeurs


le 25 septembre 2011 à 08h38 , mis à jour le 25 septembre 2011 à 08h41.
Temps de lecture
3min
Bernadette Chirac

Bernadette Chirac/Image d'archives / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
PolitiqueTrois mois après l'annulation de son élection lors des cantonales de mars, l'épouse de l'ex-président de la République brigue de nouveau dimanche un sixième mandat au canton de Corrèze.

A 78 ans, elle brique son sixième et probable dernier mandat de conseillère générale du canton de Corrèze. Bernadette Chirac se retrouve de nouveau face aux électeurs dimanche, trois mois après l'annulation de son élection au premier tour lors des cantonales de mars.
 
Le 23 juin, le tribunal administratif de Limoges avait annulé l'élection de Bernadette Chirac à cause d'une différence d'une unité entre nombre de bulletins et nombre d'émargements relevée dans deux bureaux de vote. Face à elle, quatre candidats, contre deux en mars : Murriel Padovani-Lorrioux (Europe Ecologie-Les Verts), Sylvain Roch (Terre de gauche) et Zoran Rioucourt (FN) s'ajouteront au principal rival de l'ex-première dame de France, le candidat PS Rémy Runfola. Ce dernier, secrétaire de mairie a été désigné pour remplacer François Barbazange, maire de Corrèze, qui n'avait pas souhaité "rejouer une deuxième fois le même match". François Hollande, président du conseil général de la Corrèze et candidat à la primaire du PS, lui a apporté son soutien.
 
"Ce n'est pas dans mes habitudes de baisser les bras"
 
Bernadette Chirac, élue le 20 mars au premier tour pour la sixième fois consécutive, avait obtenu 1.114 voix sur 2.226 suffrages exprimés, soit exactement la majorité absolue. Mais une même erreur ayant été relevée dans deux bureaux de vote, les juges administratifs avaient supprimé ces bulletins des calculs en les jugeant par hypothèse favorables à l'épouse de l'ex-président de la République. Or, avec 1.112 voix sur 2.224 suffrages, elle n'avait plus la majorité absolue.
 
Elle n'avait pas fait appel de l'annulation de son élection et avait annoncé être de nouveau candidate le 28 juillet. "Ce n'est pas dans mes habitudes de baisser les bras ni encore moins d'abandonner ce que j'ai commencé. Alors, oui je présenterai ma candidature", avait-elle alors expliqué.

Commenter cet article

  • qualia : 1 à 0 pour les retraités !Vive les personnes à la retraite !

    Le 25/09/2011 à 20h13
  • 2koko : Madame je suis de gauche,ET JE VOUS ADMIRE, pour la femme que vous êtes je ne parle pas de politique, mais vous ne restez pas dans votre tout d'ivoire, vous répondez présente pour les assos je pense que vous faites votre boulot, le seul hic, votre âge madame, il faudra penser à laisser la place bonne route vous savez, j'en arrive à regretter votre mari:: vu l'héritage que nous avons reçu avec Sarko vous auriez pu le garder

    Le 25/09/2011 à 18h38
  • alkira200 : Ecartée de la politique ? Elle brigue son sixième mandat de conseillère général, quand même ....

    Le 25/09/2011 à 18h38
  • michalowice : Madame Chirac écartée de la politique pendant de nombreuses années, vivant dans l'ombre de son président de mari, veut rattraper le temps perdu, mais hélas, les années passent et c'est le moment de la retraite........ laissez la place aux jeunes!!!

    Le 25/09/2011 à 17h53
  • bebert59560 : @audeladesmers! Rougeot de Lille ?

    Le 25/09/2011 à 17h05
      Nous suivre :

      Entre Morano et Philippot, ça clashe, ça clashe...

      logAudience