En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Chatel accuse Peillon de copier Pétain, "désolant" pour le PS


le 03 septembre 2012 à 16h02 , mis à jour le 03 septembre 2012 à 16h09.
Temps de lecture
3min
Le compte Twitter de Luc Chatel
A lire aussi
PolitiqueLuc Chatel a accusé son successeur socialiste Vincent Peillon d'avoir paraphrasé Pétain sur la morale laïque qu'il veut promouvoir à l'école. Lundi matin, François Hollande a assumé ce thème de rentrée, assurant qu'il s'agissait de sa "volonté".

La réaction de François Hollande et du Parti socialiste ne s'est pas faite attendre sur la polémique lancée par Luc Chatel contre Vincent Peillon qu'il accuse de paraphraser Pétain sur la morale laïque. "C'est le sens de ma volonté que Vincent Peillon a rappelé de faire que la morale laïque puisse être enseignée de l'élémentaire à la Terminale pour transmettre aux enfants les principes et les comportements du vivre ensemble", a déclaré lundi matin François Hollande à Trappes dans le Yvelines.
 
Le porte-parole du PS, David Assouline, a quant à lui jugé "désolants" les propos de l'ancien ministre UMP de l'Education, Luc Chatel. "Il n'y a pas matière à polémiquer. Cette proposition de Vincent Peillon de faire en sorte qu'il y ait une éducation à la morale laïque est une évidence qui doit rassembler au lieu de produire des polémiques", a-t-il poursuivi. "Justement, nous voyons dans cette situation de crise, comment des repères se perdent, des valeurs s'estompent et combien il faut pour mobiliser un pays, faire que les valeurs fondamentales de la République et la laïcité soient au coeur de notre école", a ajouté David Assouline. Selon lui, Luc Chatel "n'a pas dû mesurer l'ampleur de ses mots qui (...) doivent certainement atteindre ceux qui ont vécu dans leur chair ce qu'a  signifié les pages sombres de l'Histoire de France et du pétainisme".

Raccourci immonde
 
Dans un communiqué, les Jeunes socialistes ont pour leur part estimé que Luc Chatel s'était révélé un "piètre historien, auteur d'un raccourci immonde et grotesque rappelant les pires heures de l'Histoire française". "Luc Chatel, dans la droite lignée de certains de ses camarades de classe à l'UMP, ne valorise pas la fonction publique", ajoute le communiqué.
 
Lundi, dans un message sur son compte Twitter, Luc Chatel, soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP, a écrit : "Effarante interview de Peillon dans le JDD : +redressement intellectuel et moral+, mot pour mot l'appel du maréchal Pétain le 25 juin 1940". "Ce sont les propos d'une déclaration, d'un appel, du 25 juin 1940 du maréchal Pétain. Alors naturellement, j'y vois une maladresse fâcheuse", a  ajouté l'ex-ministre UMP sur iTélé.

Commenter cet article

  • jafk : Ce pauvre vieux Maréchal a quand même créé la loi du 15 mars 1941, la retraite des vieux travailleurs, publiée au J.O. du 16 mars 1941. Car disait-il, il faut créer une retraite afin que les enfants qui nourrissaient leurs vieux parents ne puissent pas penser, malgré eux: quand est-ce qu'ils vont mourrir !!! Merci de me publier, car vous semblez gênés. JAF

    Le 06/09/2012 à 05h56
  • al38240 : Vous faites moins bien en "j'aime" que votre collègue postagualen : 2207 contre 2970, le virtuel a parfois de ces faiblesse ; pourtant votre commentaire est d'une haute tenue intellectuelle. Vous ferez mieux la prochaine fois . Courage.

    Le 05/09/2012 à 13h56
  • franky37 : Alors que maintenant, il y est écrit "rien faire, irrespect, anarchie".

    Le 04/09/2012 à 08h24
  • inedis : Il a raison Luc CHATEL

    Le 04/09/2012 à 07h33
  • sonikboum : En dehors de toute polémique politique, je pense que ce sont les parents que nous devons éduquer et responsabiliser sur leur rôle de modèles pour les enfants. Un cours de moralisation alors que le niveau de scolarité baisse d'année en année...Les politiques préparent-ils à former les moutons de Panurge de demain?

    Le 04/09/2012 à 03h07
      Nous suivre :
      Un incendie dans le métro de Londres

      Un incendie dans le métro de Londres

      logAudience