En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Collard égratigne Jean-Marie Le Pen


le 10 juillet 2012 à 15h45 , mis à jour le 10 juillet 2012 à 15h50.
Temps de lecture
3min
Gilbert Collard, en mai 2012.

Gilbert Collard, en mai 2012. / Crédits : AFP/S.THOMAS

À lire aussi
Politique"On n'a pas de rapport", a reconnu le député proche de Marine Le Pen. Le député du Gard s'est déclaré au passage "époustouflé" que le président d'honneur du FN ait qualifié sa fille, Marine, de "petite bourgeoise", dans une interview au quotidien britannique The Times.

Gilbert Collard, élu député avec le soutien du Front national, s'est risqué mardi sur France Info à de nombreux jeux de mots, confirmant par ailleurs que ses relations avec Jean-Marie Le Pen étaient mauvaises.  "On n'a pas de rapport", a-t-il reconnu, en parlant de Jean-Marie Le Pen. Le député du Gard s'est déclaré au passage "époustouflé" que le président d'honneur du FN ait qualifié sa fille, Marine, de "petite bourgeoise", dans une interview au quotidien britannique The Times vendredi.  "Je ne comprends pas pourquoi Jean-Marie Le Pen a pu dire cela... Marine (Le Pen) ne mérite pas ce qualificatif. Elle est moins bourgeoise que (Jean-Luc) Mélenchon", a-t-il estimé.
 
Gilbert Collard s'est inscrit également en faux contre Jean-Marie Le Pen, qui dans cette même interview au Times, a évoqué "tous ces courageux et dynamiques militants qui se sont fait remarquer parce qu'ils avaient le crâne rasé" et "ont été écartés" par sa fille.  "Les Yul Brynner du Front, c'est une excellente nouvelle qu'ils ne soient plus là. Marine (Le Pen) a très bien fait de faire en sorte que les crânes rasés ne soient plus là", a-t-il ajouté, alors que des militants au crâne rasé étaient présents lors du défilé du FN à Paris le 1er mai dernier.  Quant à la conférence sociale qui se tient lundi et mardi, Gilbert Collard n'y voit que de la "blablalogie". "La dialoguite est un peu une maladie de gauche", a-t-il dit.
 
Le député, qui ne se "sent pas d'extrême droite", a égratigné au passage Jean-Marc Ayrault, le "premier sinistre, le Premier ministre, pardon"...  Quant à "certains" journalistes, "sous prétextent qu'ils informent, ils  n'ont pas à faire les putes d'audience. C'est insupportable", a-t-il dénoncé en qualifiant de marchandisation de l'horreur" la diffusion des échanges de Mohamed Merah avec les forces du Raid.
 

Commenter cet article

  • apps-50000eur : ''a égratigné au passage Jean-Marc Ayrault'' et non JM Le Pen !!!

    Le 23/09/2012 à 08h22
  • jclo38 : Que faites vous comme profession?...

    Le 13/07/2012 à 04h56
  • halx : C'est à dire?

    Le 10/07/2012 à 18h29
  • asmbdb : Dans cette enveloppe, j'ai la preuve de la bêtise de Maître Collard.

    Le 10/07/2012 à 16h51
  • trop07 : Il n'est vraiment pas meilleur comme politique que comme avocat !

    Le 10/07/2012 à 16h26
      Nous suivre :
      James Rodriguez arrive au Real Madrid, les fans en furie

      James Rodriguez arrive au Real Madrid, les fans en furie

      logAudience