En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Commission Jospin : Bachelot "ne représente en aucun cas" l'UMP, selon Jacob


le 17 juillet 2012 à 15h34 , mis à jour le 17 juillet 2012 à 15h42.
Temps de lecture
3min
Christian Jacob

Christian Jacob/image d'archives / Crédits : ABACA

A lire aussi
PolitiquePour Christian Jacob, l'ancienne ministre UMP, qui intègre la commission sur la moralisation de la vie politique présidée par l'ex-Premier ministre Lionel Jospin, ne représente "ni le groupe, ni le parti" UMP.

Le chef des députés UMP Christian Jacob s'est démarqué mardi de la décision de Roselyne Bachelot de participer à la commission sur la rénovation de la vie publique présidée par Lionel Jospin, en affirmant que l'ancienne ministre "ne représente en aucun cas le groupe ni le parti" UMP. Roselyne Bachelot a agi "en son nom propre, elle ne représente en aucun cas le groupe pas plus qu'elle ne représente le parti. Elle a décidé de faire partie de cette commission, c'est son problème personnel", a-t-il déclaré. Selon un participant à la réunion hebdomadaire du groupe, le député Philippe Meunier a critiqué "le coming out socialiste" de Roselyne Bachelot. Celle-ci a brocardé de son côté, mardi sur i>TELE "les réactions claniques" à sa décision.

Pour le président du groupe UMP à l'Assemblée, la formation de cette commission décidée par le président François Hollande constitue "une attaque en règle contre les élus". "Je ne supporte pas cette suspicion sur les élus et cet antiparlementarisme", a lancé Christian Jacob en jugeant "choquant" la dénomination de cette instance que l'ex-Premier ministre PS Lionel Jospin a été chargé de présider. "Faire revenir Lionel Jospin comme symbole de la modernité...", a-t-il raillé.

Le responsable UMP a indiqué que le groupe avait décidé de mettre en place "dès la rentrée une contre-commission pour travailler" sur "la réforme territoriale, les modes de scrutin, l'exercice des mandats, etc.", tous sujets sur lesquels des réformes gouvernementales sont attendues. Il s'agit d'"être une force de proposition", a-t-il dit. Chargé le 14 juillet par le chef de l'Etat de présider la commission sur la rénovation de la vie publique, Lionel Jospin a été reçu lundi matin à l'Elysée pour s'y faire remettre sa "lettre de mission".

Commenter cet article

  • eliot1949 : Mais ce que vous n'avez pas compris citoyens c'est qu' il faut trouver des postes aux perdants. Regardez au PS on cherche une place pour Segolene.

    Le 23/07/2012 à 15h28
  • barouch75 : Elle est parfaitement à sa place dans cette commission. Même Xavier Bertrand est de cet avis, alors !

    Le 18/07/2012 à 14h36
  • philippe_94 : Bachelot est plus proche de l'aile gauche de l'UMPS que de l'aile droite, donc rien de choquant

    Le 18/07/2012 à 13h03
  • shooby02470 : On attends que tu le forme pour voir ... voir plus si affinité ;)

    Le 18/07/2012 à 11h44
  • kosotto1 : J'aime bien "le psoriasis collectif" lol !

    Le 18/07/2012 à 00h42
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience