En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Complot au Sénat : le parquet a ouvert une enquête


le 01 août 2012 à 16h22 , mis à jour le 01 août 2012 à 16h32.
Temps de lecture
3min
Le Sénat/Image d'archives

Le Sénat/Image d'archives / Crédits : ERIC FEFERBERG /AFP PHOTO

A lire aussi
PolitiqueLe sénateur de Moselle Jean-Louis Masson a rendu public un enregistrement audio dans lequel un autre sénateur de ce département, François Grosdidier (UMP), suggère de le piéger "avec une mineure" au Maroc. Le parquet de Metz a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête préliminaire.

Cette enquête, confiée à la police judiciaire de Metz, fait suite à la plainte déposée par le sénateur de Moselle divers droite Jean-Louis Masson contre son collègue UMP François Grosdidier. Jean-Louis Masson lui reproche notamment d'avoir ourdi un complot pour l'impliquer dans une affaire de moeurs avec une mineure. Il a transmis au parquet l'enregistrement audio venant à l'appui de ses accusations.
 
François Grosdidier a répondu en déposant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse, manipulation et association de malfaiteurs.  Jean-Louis Masson a été entendu par les policiers de la PJ dès mercredi matin, a-t-il fait savoir dans un communiqué. Il a expliqué aux policiers que M. Grosdidier souhaitait le "neutraliser" car il menaçait "judiciairement les malversations associant M. Grosdidier à deux promoteurs immobiliers sur Woippy". Le sénateur divers droite a aussi dénoncé aux enquêteurs "des faits de corruption en citant un exemple précis et détaillé impliquant d'importants paiements par un promoteur via une société luxembourgeoise", assure-t-il.
 
Les inimitiés entre les deux parlementaires, qui se sont affrontés à  plusieurs reprises par tribunaux interposés depuis une vingtaine d'années, se sont accélérées ces dernières semaines, après que François Grosdidier, également maire de Woippy (Moselle), a été mis en cause dans un dossier concernant un système illicite de captation des marchés publics.

Commenter cet article

  • martalim : Si vous n'aviez pas répondu non au referundum de 1969 quand le general de gaulle voulait reformer le senat et en faire un assemblé de proposition et laisser à l'assemblée national le pouvoir legislatif, on ne se poserait pas la question mais une fois de plus les français n'ont pas repondu à la question posé mais a ce qu'il voulait le départ du général comme au mois de mai, il n'ont pas élé holland pour ses idées mais juste pour faire partir sarkosi. Quand on ne repoond pas aux bonnes questions on s'en mord les doigts

    Le 03/08/2012 à 11h13
  • tautavel57 : Dom145"" vous adorez la lorraine c'est bien....!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 02/08/2012 à 22h19
  • mireillelaur : Coucou moi je suis de droite mais il y a longtemps que je pense que le Sénat doit être dissous :trop cher, inefficace etc etc

    Le 02/08/2012 à 16h09
  • j.bon : Trop fort !

    Le 02/08/2012 à 09h02
  • j.bon : J'aimerai bien connaitre le rapport entre ca et la fermeture du sénat

    Le 02/08/2012 à 08h57
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience