En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

En attendant Fillon... Copé annonce plus de 30.000 parrainages


le 18 septembre 2012 à 10h25 , mis à jour le 18 septembre 2012 à 12h52.
Temps de lecture
3min
Jean-François Copé, à Draveil, le 13 juin 2012.
A lire aussi
PolitiqueJean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a annoncé mardi sur i-TELE avoir réuni plus de 30.000 parrainages pour concourir à la présidence de son parti.

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a assuré mardi sur i-TELE avoir réuni plus de 30.000 parrainages pour concourir à la présidence de son parti, tout en relevant que le dernier acte allait être un duel avec François Fillon, sans troisième homme. Le député-maire de Meaux a assuré avoir refait le point la veille au soir: "J'ai la chance énorme d'avoir une très grande confiance des militants, puisque normalement c'est plus de 30.000 parrainages que je devrais avoir recueilli", a dit le député-maire de Meaux. "C'est pour moi un très grand réconfort parce que bien loin de tous les sondages, voir qu'il y a autant de militants pour croire dans le message que je propose, qu'ils sont convaincus qu'il y a une dynamique à trouver en cette période difficile pour notre famille parce qu'il faut reconstruire une opposition tonique", c'est "vraiment un encouragement formidable", s'est-il félicité. 7.924 parrainages étaient requis pour pouvoir briguer cette présidence.
 
Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé un peu plus tôt ne pouvoir concourir faute des parrainages requis. Henri Guaino en a fait autant dans son décompte de mardi matin, mais sans jeter complètement l'éponge, les postulants ayant jusqu'à 20H00 pour entrer en lice, s'ils le peuvent. Bruno Le Maire ne s'est pas encore exprimé.

Interrogé sur les critiques contre la procédure de sélection qui aboutit à deux candidatures, M. Copé a répondu: "Ce n'est pas deux mais trois puisque vous savez que Xavier Bertrand avait également ses parrainages, il a choisi de ne pas être candidat". Mais, a admis l'ex-ministre, ces règles ont été établies quand son parti avait "90 ou 100.000 adhérents. Nous en sommes à 280.000". Du coup le seuil des 3% des adhérents devient difficile à atteindre. "Si les militants me font confiance, c'est certainement un des chantiers auxquels je m'attaquerai". "Nous aurons accès l'un et l'autre aux fichiers" des militants UMP, a dit M. Copé, alors que cet accès à été un des points de crispation de la campagne interne. "Il n'y a aucun débat là-dessus".
 

Commenter cet article

  • shooby02470 : C'est vrai que dit comme ça ... votez pour Copé

    Le 19/09/2012 à 09h59
  • nossim : Antipathysan UMP je suis a fond pour jean françois Copé c'est une assurance de ne pas voir l'UMP l'emporter en 2017

    Le 18/09/2012 à 15h43
  • 33a25a52 : Bon et alors....qu'est ce 30000 parrainages sur 2800000 militants ...le tout sur 43 millions d'électeurs??? soit 0,0000000001%....quelques zéros en moins pour lesquels se gargarise JF COPE.......oui c'est un modeste succés...voire ridicule

    Le 18/09/2012 à 14h51
  • roubene : Si c'est à celui qui a la plus grosse tête, il a gagné haut la main !!!

    Le 18/09/2012 à 14h36
  • unvoisin13 : J'adore

    Le 18/09/2012 à 13h47
      Nous suivre :
      Faites l'expérience : découvrez une oeuvre d'art à l'aveugle

      Faites l'expérience : découvrez une oeuvre d'art à l'aveugle

      logAudience