En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Affaire Bygmalion : ce qu'a dit Copé sur TF1 après sa démission

par
le 27 mai 2014 à 11h41 , mis à jour le 27 mai 2014 à 20h48.
Temps de lecture
3min
Jean-François Copé sur TF1 le 27 mai 2014
A lire aussi
Politique Après avoir décidé de démissionner de la présidence de l'UMP dans la matinée, Jean-François s'est expliqué mardi au 20H de TF1. Demandant aux Français de "ne pas douter de son intégrité", il a assuré n'avoir été mis au courant de l'affaire "qu'il y na 12 jours", à la publication de l'article de Libération.

Englué dans l'affaire Bygmalionil a démissionné de ses fonctions de patron de l'UMP lors d'un bureau politique à l'Assemblée. Et maintenant ? Jean-François Copé s'est expliqué ce mardi soir au 20H de TF1, au lendemain des révélations de l'avocat de Bygmalion, confirmées par les aveux en larmes de Jérôme Lavrilleux, ex-directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy, sur des factures faussement imputées à l'UMP alors que selon lui elles couvraient des frais de campagne du candidat Sarkozy (comprendre ce que sont les comptes de campagne et pourquoi ceux de Sarkozy ont été invalidés en cliquant ici). Dans la foulée, des perquisitions ont eu lieu au siège de l'UMP, à Génération France, le club politique de Jean-François Copé et à la société Bygmalion. 

"Ce qui comptait, c'était le rassemblement", "je ne voulais pas voir revenir le spectre de la division" : il l'a assuré, il n'a pas démissionné de la tête de l'UMP sous la pression. Quant à son avenir politique : "Une page se tourne", "je ferai de la politique autrement", a-t-il déclaré.

"Je demande aux Français de ne pas douter de mon intégrité"

"C'est aux Français que je pense ce soir", a affirmé Jean-François Copé, "leur demand(ant) de ne pas douter de (s)on intégrité", de son "honnêteté". "On écrit beaucoup de choses mais je veux leur dire dans les yeux que mon intégrité est totale", a-t-il répété.

Sur le fond, "la vérité, c'est que j'ai découvert tout cela quand ça a été publié par Libération (...) J'ai fait confiance aux personnes dont c'était le métier", a-t-il dit, citant notamment les experts comptables. "Bien sûr qu'il m'est arrivé de me poser des questions (...) Ces sommes globales n'ont d'ailleurs choqué personne (...) Bien sûr que rétrospectivement, je suis bouleversé de tout cela, d'autant que ce sont des collaborateurs, des gens qui ont abusé de ma confiance", mais "je ne l'ai découvert qu'il y a une dizaine de jours", a-t-il martelé. "Il n'y a pas eu de système d'alerte de manière que je ne l'ai appris qu'il y a 12 jours", avec la publication de Libération. Dernière question de Gilles Bouleau : a-t-il menti même par omission dans cette affaire ? "Jamais (...) Je suis à la pleine et entière disposition de la justice", a-t-il répondu, redisant son "intégrité".

La démission de Jean-François Copé sera effective le 15 juin, date à laquelle il sera remplacé un triumvirat temportaire d'ex Premiers ministres (Juppé, Fillon et Raffarin) jusqu'au 12 octobre, quand se tiendra le Congrès de l'UMP.

> Revivez la journée de mardi et les incroyables rebondissements de cette affaire

Commenter cet article

  • chasseurdesbois : Soyons serieux, personne ne sait ou ni comment sont passes 26 Mios ? soient 1500 ans de SMIC! Ministre du budget (des autres), mais ne sait pas compter, ni manager une petite equipe, pourquoi lui confier une grande responsabilite Nationale? quel bon exemple pour les citoyens credules, bientot un Copeton, on incompetence?

    Le 28/05/2014 à 14h52
  • yannickatl : Soit il etait au courant et donc ment. Il doit partir. soit il n'etait vraiment pas au courant malgre son status de president et dans ce cas la c'est de l'incompetence totale. et doit donc partir aussi. Il a le choix: il peut etre menteur ou completement incompetent.

    Le 28/05/2014 à 13h59
  • shooby02470 : L'entendre dire qu'il ne doutes pas de son intégrité ... lol, voilà un énième exemple de la différence phantasme/réalité de l'ump !

    Le 28/05/2014 à 13h13
  • pascalcaen : Cahuzac a planqué le sien, pas piqué celui des autres (militants, contribuables).

    Le 28/05/2014 à 11h46
  • taxeratort : Parti qui fait penser au Concordia aujourd'hui !!!

    Le 28/05/2014 à 11h33

      A 9 ans, il fête le 1er anniversaire de ses nouvelles mains

      logAudience