En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Droitisation : Bachelot "sur la ligne" de Le Maire, Baroin et Fillon


le 20 juin 2012 à 14h45 , mis à jour le 20 juin 2012 à 14h56.
Temps de lecture
3min
Roselyne Bachelot, le 20 juin 2012, sur France Inter.

Roselyne Bachelot, le 20 juin 2012, sur France Inter. / Crédits : DR

À lire aussi
PolitiqueFaisant implicitement allusion aux défaites de Claude Guéant ou Nadine Morano, l'ancienne ministre a estimé que le résultat des législatives avait été "parfaitement clair" pour les ténors de l'UMP qui avaient fait des appels du pied au FN.

Roselyne Bachelot prévient, elle n'est pas dans une optique de "règlements de compte". Mais juge qu'il est de sa "responsabilité" de faire un "diagnostic" de l'UMP pour participer à la "construction de cette famille politique". En interrogeant, d'abord, ses faiblesses. Sur France Inter mercredi matin pour la sortie de son nouveau livre, A feu et à sang, Carnets secrets d'une présidentielle de tous les dangers, le propos est apaisé, mais critique. Elle écrit être persuadée que la France "aspire à la réconciliation. Ce n'est pas la voie qu'a choisie Nicolas Sarkozy." "Je suis d'autant plus réticente sur ce chemin que nous sommes le pays pendant ce quinquennat de Sarkozy à avoir choisi de protéger notre modèle social", a estimé Roselyne Bachelot. "Jai trouvé extrêmement regrettable que Nicolas Sarkozy ne se soit pas saisi de son propre bilan pour défendre ce qu'il avait fait", poursuit l'ancienne ministre, pour qui l'ex chef d'Etat est "passé à côté d'une belle campagne". Pourtant, il a mené la gestion des crises "avec beaucoup de perspicacité" et "avec des erreurs facilement évitables, il a gâché un bilan qui par ailleurs est remarquable", ajoute-t-elle.
 
Plombé, le président l'a surtout été selon l'ancienne députée de Maine-et-Loire, par ses conseillers, des "âmes noires", qui "ont fait le vide autour de lui", écrit Roselyne Bachelot dans le livre. Claude Guéant, Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon, qu'elle appelle sur le papier "les bêtes à trois têtes", ont renforcé "le comportement du président ces dernières années : autocentré, envahissant, qui nie les autres ou les oublie", cite le journaliste. Nicolas Sarkozy "a été conseillé par des personnes qui ne connaissaient pas les électeurs, qui n'allaient jamais à leur rencontre", renchérit Roselyne Bachelot. "On avait véritablement le sentiment de ne pas pouvoir accéder au président de la République et ceci a été dommageable", raconte la ministre.

Toute alliance avec le FN, "c'est le baiser de la mort"
 
Elle a aussi redit son opposition à la "droitisation" qui la "hérisse". "J'ai entendu Bruno Le Maire, François Baroin, François Fillon (qui critiquent la droitisation NDLR). Je me situe complètement sur cette ligne", a dit l'ancienne ministre. "Dans la campagne législative, avant même que les choses soient scellées, j'ai dit que j'étais clairement pour le front républicain (...) Le parti socialiste veut nous vaincre, le Front national veut nous tuer", a ajouté la ministre. "Le résultat des législatives a été parfaitement clair. Tous ceux, toutes celles qui ont faseillé dans leurs convictions l'ont durement payé. Les choses maintenant sont claires : toute alliance implicite ou explicite avec le front national, c'est le baiser de la mort". Des questions qui devaient être abondamment évoquées mercredi après-midi, lors du bureau politique de l'UMP.

Commenter cet article

  • shooby02470 : Madame Bachelot a toujours fait partie des membres de l'UMP auquel j'ai eu un peu de sympathie, au même titre que MAM ou Juppé, et ce malgré quelques bourdes de leurs parts. Son diagnostic est plutôt sensé, mais vont-ils l'écouter ?

    Le 21/06/2012 à 10h37
  • lentpecheur2 : Tiens donc ! Pourquoi n'a-t'elle pas eu le courage d'aller au devant des électeurs aux législatives ?

    Le 21/06/2012 à 08h46
  • fimadou : Elle parle de "diagnostic" de l'UMP,elle va leur faire un vaccin...

    Le 20/06/2012 à 22h40
  • laurent_athis : Qu'elle se trompe où qu'elle ait raison, pas de salut pour l'UMP. ce parti va exploser.

    Le 20/06/2012 à 20h13
  • pst60 : Moi je suis à Droite hein et je vais vous dire. La Droite, vous avez eu le pouvoir pendant des années et vous avez été incapables de le conserver pour plein de raisons qu' il serait long d' exposer ici....alors maintenant que la Gauche est au pouvoir...vous vous écrasez, vous vous faites tout petit...mais sur tout...surtout....vous la fermez. Merci !!

    Le 20/06/2012 à 19h22
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience