En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Pour Marine Le Pen, "Mélenchon vomit la démocratie"


le 04 juin 2012 à 22h10 , mis à jour le 05 juin 2012 à 10h27.
Temps de lecture
3min
Marine Le Pen.

Marine Le Pen. / Crédits : AFP

À lire aussi
Dossier élections législativesLa candidate FN aux législatives dans le Pas-de-Calais, a durement attaqué son adversaire Jean-Luc Mélenchon lundi soir, le qualifiant d'"hurluberlu d'extrême gauche" qui voudrait "noyer la circonscription sous une marée" d'immigrés "clandestins".

A 6 jours du 1er tour des législatives, le match Mélenchon-Le Pen qui a pour enjeu Hénin-Beaumont ne baisse pas d'intensité. Marine Le Pen, candidate FN aux législatives dans le Pas-de-Calais, a durement attaqué son adversaire Jean-Luc Mélenchon lundi soir, le qualifiant d'"hurluberlu d'extrême gauche" qui voudrait "noyer la circonscription sous une marée" d'immigrés "clandestins".
 
"Visage hideux et dangereux", qui "vomit la démocratie" : la présidente du Front national n'a pas épargné le leader du Front de gauche lors d'une réunion publique dans une salle des fêtes pleine, à Hénin-Beaumont. "Politiquement, il vomit la démocratie, exprimant en toutes circonstances son admiration pour la dictature cubaine de son ami Fidel Castro, soutenant la Chine contre le Tibet", a commencé Marine Le Pen. "Proche idéologiquement par le passé des Moudjahidine du peuple, une espèce de secte politico-religieuse iranienne considérée comme une organisation terroriste tant par l'Union européenne que par les Etats-unis... c'est un article de Libération, ses amis de Libération, qui nous l'avait révélé", a ajouté Mme Le Pen.
 
Pour la présidente du FN, Jean-Luc Mélenchon "a fait tomber le masque" dimanche, lors d'une marche en l'honneur de la résistante Emilienne Moptu, en déclarant son intention d'"éradiquer politiquement" le FN et en ajoutant: "dorénavant, ce n'est pas nous qui rasons les murs, c'est eux qui vont les raser, nous allons les faire partir, les chasser...".  "Alors c'est cela le programme de M. Mélenchon (...) une chasse à l'homme, c'est cela sa promesse, la peur. Il veut nous faire raser les murs, comme Emilienne Moptu et tous les résistants du département sous l'occupation" et "comme les dissidents qui se battaient pour la liberté et la démocratie en Union soviétique", a poursuivi Marine Le Pen.
 
"Il ne lui suffit pas d'envisager de noyer la circonscription sous une marée de clandestins, attirés par sa promesse de régularisation massive (...) il ne lui suffit pas de vouloir multiplier l'installation de Roms (...) il faudrait aussi qu'il impose la terreur, qu'il vous force à baisser les yeux, à raser les murs, qu'il vous chasse", a ajouté la présidente du FN. On attend la riposte du candidat du Front de gauche...

Commenter cet article

  • ababord : Qui parlait de dédiaboliser le FN ?

    Le 06/06/2012 à 11h19
  • floyd_ice : Sont marrants ces deux là.

    Le 06/06/2012 à 09h40
  • jeffrueil : Comme ca ils font la paire ..

    Le 05/06/2012 à 14h49
  • ouvrirloeil : Elle a vraiment raison je trouve, ce melanchon a un visage hideux et dangereux pour la democratie, c'est vraiment le diable réincarné.

    Le 05/06/2012 à 12h46
  • jm13960 : La photo est bien choisie, elle représente vraiement le personnage

    Le 05/06/2012 à 11h38
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience