En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Copé : "Marine Le Pen travaille à notre perte"


le 30 mai 2012 à 16h50 , mis à jour le 30 mai 2012 à 16h56.
Temps de lecture
3min
Jean-François Copé UMP

Jean-François Copé/Image d'archives / Crédits : ABACA

À lire aussi
Dossier élections législativesLe secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, explique qu'il ne peut y avoir d'alliance entre son mouvement et le FN, parce "qu'au delà des désaccords de fond" qui les séparent, "Marine Le Pen travaille à notre perte".

L'UMP prend un peu plus ses distances avec le Rassemblement bleu marine. "Il n'y a pas d'alliance possible" avec le FN parce que, "au delà des désaccords de fond qui (les) séparent, je pense par exemple à la question de l'Europe et à un certain nombre de valeurs, Marine Le Pen travaille à notre perte", explique Jean-François Copé dans un entretien à l'hebdomadaire Valeurs actuelles.
  
"A l'image de cette vieille alliance qui existait entre François Mitterrand et Jean-Marie Le Pen. Voter FN aux législatives, c'est donner tous les pouvoirs à la gauche", argue le patron de l'UMP en appelant "solennellement" les électeurs tentés d'adresser "un message d'exaspération" à "voter pour les
candidats de l'UMP dès le premier tour".
 
L'UMP "plus rassemblée que jamais"
  
Interrogé sur l'attitude de son parti si un candidat FN risquait de l'emporter face à un candidat PS, Jean-François Copé renvoie à une décision collective. "Attendons de voir s'il y a des duels. Dans ce cas de figure, je réunirai un bureau politique extraordinaire au lendemain du premier tour pour prendre collectivement une décision", dit-il.
  
Reconnaissant que son parti est aujourd'hui divisé entre partisans d'un "front républicain" et ceux qui prônent le "ni vote FN, ni vote PS", Jean-François Copé assure que ces différences n'entachent pas l'unité du mouvement pour les législatives. "Beaucoup se régalaient à l'avance de voir l'UMP exploser et il n'en n'a rien été. L'UMP est plus rassemblée que jamais et c'est grâce à la direction collégiale que j'ai proposée", fait-il valoir.

Marine Le Pen soutient le tract litigieux d'Hénin-Beaumont


De son côté, Marine Le Pen, candidate aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, prend fait et cause pour la diffusion d'un tract par des proches du FN reprenant une citation de Jean-Luc Mélenchon. "Marine Le Pen a tout loisir d'inclure cette opération de communication qu'elle soutient pleinement dans son compte de campagne", indique l'équipe de campagne de la candidate FN dans un communiqué mercredi. Le candidat suppléant du dirigeant du Front de gauche, Hervé Poly (PCF), a porté plainte mardi après la diffusion par des "proches" du FN, selon ce parti, d'un tract anonyme portant la mention "Votons Mélenchon" en français et dans un arabe approximatif et reprenant une phrase prononcée le 14 avril par M. Mélenchon : "Il n'y a pas d'avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb".

Commenter cet article

  • dacatoro : Pas d'alliance possible avec le FN ? vous êtes finis l' UMP ? car vous ne comprendrez vraiment jamais rien aux attentes des Français qui n'ont pourtant cesser de vous avertir par des signes forts ! Adieu !

    Le 01/06/2012 à 10h57
  • morob... : Et Marine a raison! stratégie très impopulaire mais la prochaine présidence est pour elle!

    Le 01/06/2012 à 07h29
  • vulcain63000 : Mr copé il faut vous en prendre qu'a vous même et a votre politique qui n'était pas a la hauteur des attentes des français , vous avez échouer , plus de 30 ans que nous subissons ça suffi stoppe ,nous voulons Marine le pen pour un vrai changement !

    Le 01/06/2012 à 05h56
  • lecitoyen67 : Ce mec c'est vraiment qu'un râleur... on sortira de toute façon de L'UE et CA grâce a la Grèce et l'Espagne.

    Le 31/05/2012 à 18h41
  • patrouillebasse : @ cipolje Et il vous a fallut combien de temps pour vous rasseoir de nouveau ? Comme j'ai aimé ce premier tour du 21 avril 2002

    Le 31/05/2012 à 13h25
      Nous suivre :
      James Rodriguez arrive au Real Madrid, les fans en furie

      James Rodriguez arrive au Real Madrid, les fans en furie

      logAudience