En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Incapables, bons à rien" : quand Le Pen et Mélenchon s'affrontent sur TF1

Diane Heurtaut, journaliste chef de desk à MYTF1News par
le 10 juin 2012 à 22h57 , mis à jour le 10 juin 2012 à 23h42.
Temps de lecture
3min
Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. / Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
Dossier élections législativesLe leader Front de Gauche, accusant le coup de son résultat à Hénin-Beaumont, et sa rivale du FN, arrivée en tête dans la circonscription, ont débattu en direct sur TF1 dimanche soir. (Re)voyez ici cette partie de ping-pong.

Sourire versus amertume. Politesse mais attaque. Les deux candidats emblématiques d'Hénin-Beaumont (11e circonscription du Pas-de-Calais) se sont affrontés en direct sur TF1 dimanche soir, à l'issue du premier tour des législatives, qui ont vu Marine Le Pen arriver en tête avec 42,36% des suffrages contre 21,48% pour Jean-Luc Mélenchon, devancé par le PS Philippe Kemel (23,50%) au profit duquel le candidat du Front de Gauche s'est désisté.

Un affrontement sans haussement de ton mais avec les bons mots dont ils sont coutumiers, l'une accusant l'autre de "campagne bobo, bruyante, agressive (qui) ne correspondait absolument pas aux attentes des électeurs". L'autre accusant la première d'avoir "contaminé la droite". Finalement, Jean-Luc Mélenchon a lancé : "elle a raison, c'est elle qui est en tête et elle a un travail de 10 ans devant des incapables et des bons à rien qui n'ont pas su endiguer sa progression. Il est normal qu'elle jubile à cet instant (...) Elle va donc retourner chez elle parce qu'elle ne sera pas élue"... qui n'a pas manqué de faire rebondir Marine Le Pen : "Monsieur Mélenchon appelle donc les électeurs à voter pour des incapables, pour des menteurs, pour des tricheurs... Eh bien, en cela il exprime qu'il fait donc bien partie de ce système que moi je combats avec beaucoup d'énergie".

Voici leur duel en intégralité :

Commenter cet article

  • look165 : "Incapables, bons à rien" c'est un expert qui parle. Si Marchais voyait ça...

    Le 11/06/2012 à 18h49
  • paul-et-mick : Je plains Mélenchon à ce moment-là ^^ Avoir fait tout un pataquès pour finalement se retrouver 3 °, et s'être fait humilié 2 fois de suite par Marine Le Pen... A sa place, j'arrêterais ma carrière politique par dignité.

    Le 11/06/2012 à 15h58
  • anti_kossoto1 : Bel exemple de discours soviétique et mélanchoniste.

    Le 11/06/2012 à 13h46
  • lap89 : Cela se voit que vous ete raciste,plus republicain que le FN tu meurs.Et si ,il n'y a que deux representants dans vos idees d'un autre age FN a l'assemblee,cela sera une victoire et la nous allons voire comment vont se comporter les responsables de millions de morts dans le monde,PSCFDG aux questions du FN.Vous par contre vous crachez sur la republique,les millions de francais qui ont vote FN,vous tournent le dos et vous laisse vous enliser dans vos idees d'un autre age que l'on appellait le GOULAG.Au fait,petite question,travaillez vous.

    Le 11/06/2012 à 13h18
  • ad54115 : Je trouve Mr Mélanchon très grossier dans ses propos, il dit trop ce qu'il pense et c'est surement cela qui lui a fait perdre sa "Bataille" contre Mme Le Pen. Je l'apprécie bien mais si j'avait un conseil a lui donner "Calmer vous" car c'est trop ces propos.

    Le 11/06/2012 à 13h13
      Nous suivre :
      Le "Black Friday", c'est Noël avant l'heure

      Le "Black Friday", c'est Noël avant l'heure

      logAudience