ARCHIVES

Morano battue malgré son appel aux électeurs du FN

Fabrice Aubert par
le 17 juin 2012 à 20h13 , mis à jour le 17 juin 2012 à 20h33.
Temps de lecture
3min
Nadine Morano s'exprime à Neuves-Maisons après sa défaite aux législatives, 17 juin 2012

Nadine Morano s'exprime à Neuves-Maisons après sa défaite aux législatives, 17 juin 2012 / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Dossier élections législativesL'ancienne ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle de Nicolas Sarkozy, députée sortante de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle, a été largement devancée par le socialiste Dominique Potier.

Son appel clair et net aux électeurs du FN n'aura pas suffi. Nadine Morano, mal embarquée dans son duel avec son adversaire socialiste (34,33 % au 1er tour contre 39,29 %), n'a pas réussi à inverser la tendance, malgré la non-qualification du candidat frontiste pour ce second tour.  

Députée sortante de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle, la "grande gueule" du sarkozysme a été battue  par Dominique Potier.  Et le score est sans appel : 55,67% contre 44,33%, avec une absention moins forte qu'au niveau national (38% contre 44,5%) ainsi qu'au premier tour. Les voix du FN (16%) se sont donc éparpillées un peu partout.

Dahan accusé

Lors de sa déclaration depuis sa permanence de Neuves-Maisons, l'ancienne ministre de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle de Nicolas Sarkozy a déclaré partir avec le "sentiment du devoir accompli". "Je fais partie de ces élus qui aiment la politique des résultats, je crois l'avoir prouvé sur ce territoire. Aujourd'hui, dans cette circonscription qui est très difficile, et je le savais, qui en général joue la bascule électorale, je suis dans cette circonstance de bascule électorale au moment où la gauche a gagné les élections présidentielles", a-t-elle ajouté.

Elle a aussi mis en cause dans sa défaite l'imitateur Gérald Dahan, qui l'a piégée jeudi en se faisant passer par Louis Aliot, le vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen. Elle a notamment rappelé que l'humoriste faisait partie du comité de soutien à François Hollande lors de la présidentielle et a qualifié son appel de "coup tordu".

Regardez la déclaration de Nadine Morano ci-dessous :

 

Commenter cet article

  • stella7862 : Il faut bien que ce soit de la faute de quelqu'un, de M. Dahan en l'occurrence. Du grand n'importe quoi. Elle a été piégée et ne peut s'en prendre qu' à elle-même.

    Le 18/06/2012 à 11h39
  • caramel17700 : Enfin !!! ciao Mme MORANO on ne vous entendra plus et ça va nous faire du bien Vousn'avez plus que la photo du Président en souvenir

    Le 18/06/2012 à 11h28
  • geneggg : Yes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 18/06/2012 à 10h45
  • denism147 : Vous confondez avec Mme Albanel, mais ce n'est pas grave, elles étaient identiques dans leur manière de faire de la politique.

    Le 18/06/2012 à 10h26
  • barbac56 : Pas grave, elle repart avec son pare feu d'Open Office MDR !

    Le 18/06/2012 à 09h35
      Nous suivre :

      Quand on croise un zèbre et un âne, ça donne...

      logAudience