En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Morano piégée: pour Aliot, "le verrou entre UMP-FN en train de sauter"


le 15 juin 2012 à 15h04 , mis à jour le 15 juin 2012 à 16h13.
Temps de lecture
3min
A lire aussi
Dossier élections législativesLe numéro deux du FN, dont Gérald Dahan a imité la voix pour piéger Nadine Morano, estime vendredi que les Français doivent pousser "encore un peu pour que l'UMP explose".

Morano victime d'un canular, la classe politique réagit. Le numéro deux du Front national, Louis Aliot, a estimé que le piège radiophonique tendu par l'imitateur Gérald Dahan à Nadine Morano (UMP) montrait que le "verrou entre l'UMP et le FN" était "en train de sauter", dans une interview vendredi au JDD.fr.

"Sous la pression du peuple, l'UMP est en train d'abandonner petit à petit cette stratégie absurde du cordon sanitaire", a-t-il dit. "Il faut que les Français poussent encore un peu pour qu'il explose", a ajouté Louis Aliot, qui a exprimé toutefois son hostilité au "canular" tendu à Nadine Morano. Dans ce canular, Gerald Dahan s'est fait passer pour Louis Alliot afin de piéger l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy.

"Morano est passée du Figaro à Minute. C'est terrifiant"

Cécile Duflot a elle fait part d'"une grande inquiétude démocratique" après les propos de Nadine Morano. "Aujourd'hui on voit bien que l'UMP perd pied et c'est grave pour la démocratie", a déclaré la ministre du Logement. Pour Cécile Duflot, ce canular révèle que "le rubicon a été franchi" à l'UMP, dont elle a dénoncé la consigne dite du "ni-ni" (ni FN, ni front républicain). "J'espère qu'il y aura un ressaisissement de l'UMP, de ses membres et de ses dirigeants parce que la décision qui a été prise lundi lors de leur bureau national rappelle les heures les plus pénibles de l'alliance entre le RPR et le FN au début des années 1990, et on sait bien que ça ne peut se finir que mal", a ajouté la dirigeante d'EELV.

"Avec Nadine Morano, nous avions jusqu'alors la musique. Maintenant, nous avons les paroles", a estimé de son côté Martine Aubry. "Nadine Morano est passée du Figaro à Minute. C'est terrifiant. Ces hommes et ces femmes (de l'UMP) sont les petits-enfants des Résistants, du  général De Gaulle, et ils osent dire ce qu'ils disent?" a commenté la première secrétaire du Parti socialiste.

Nadine Morano a indiqué son intention de porter plainte devant cette "manipulation". Elle est en ballottage défavorable dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle.

Ecoutez le canular téléphonique : 

Commenter cet article

  • fimadou : C'est vous qui le dites.

    Le 15/06/2012 à 23h32
  • llaglaude : C'est lamentable de voir comment les gens peuvent retourner leur veste!à la place de madame MORANO je prendrai ma retraite tellement j'aurai honte de mon attitude!!

    Le 15/06/2012 à 23h11
  • stide12 : Ah il est beau le "ni-ni"! Que la droite préfère son extrême à la gauche, c'est pas vraiment étonnant.. Merci Gérard! Au moins maintenant c'est clair pour tout le monde.

    Le 15/06/2012 à 19h01
  • modigliani11 : Dahan allait à tous les meetings de Hollande, il est socialiste, et d'ailleurs ils étaient peut être au courant de ce qu'il allait faire.

    Le 15/06/2012 à 18h39
  • modigliani11 : Tout sauf la gauche

    Le 15/06/2012 à 18h36
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      logAudience