ARCHIVES

Royal candidate au perchoir ? Non, elle ne l'a pas dit... (vidéo)


le 13 mai 2012 à 11h46 , mis à jour le 13 mai 2012 à 12h11.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Dossier élections législativesLa présidente PS de la région Poitou-Charentes a beaucoup relativisé dimanche les propos qui lui avaient été prêtés la veille à La Rochelle, et dans lesquels elle évoquait sa candidature à la présidence de l'Assemblée nationale. Sur Europe 1, elle a refusé d'évoquer son cas personnel.

 

Voilà plusieurs jours qu'elle ne cache pas son intérêt pour la présidence de l'Assemblée nationale. Sans pour autant faire ouvertement acte de candidature. Mais, tout de même, si la chose devait se faire, Ségolène Royal n'en serait sûrement pas trop mécontente. Samedi à La Rochelle, au milieu des journalistes, elle s'était risquée à glisser : "Je n'ai pas à le cacher, et ce ne sera pas un handicap vis-à-vis des électeurs d'être candidate à la présidence de l'Assemblée nationale".

Mais l'appel du pied était sans doute trop voyant puisque ce dimanche, interrogée sur Europe 1 et i>télé, la présidente PS de la région Poitou-Charentes a décidé de mettre beaucoup d'eau dans son vin. "Je n'ai fait aucune annonce de ce type", a-t-elle commenté face aux journalistes qui lui posaient une nouvelle fois la question. "Nous ne sommes pas dans un moment où je dois parler de mon cas personnel", a-t-elle ajouté. "Je répondrai avec précision à cette question après la mise en place du gouvernement".

Pas de confirmation non plus de son désir d'être présente mardi, où elle côtoierait, si son voeu était exaucé, non seulement François Hollande, son ancien compagnon et le père de ses quatre enfants, mais l'actuelle compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler. Les enfants qu'elle a eus avec François Hollande seront en revanche absents, a-t-elle répété : "Les enfants n'y seront pas car ils ne souhaitent pas être surexposés".

Commenter cet article

  • tobian : Non, elle ne l'a pas dit, mais elle est candidate quand même.

    Le 14/05/2012 à 13h56
  • andalou2a : Mais oui Mireye11.... allez aurevoir, a dans 5 ans pour vous infliger la même defaite que vous avez subi et mérité.., ça va la pilule est bien passée?

    Le 14/05/2012 à 08h54
  • mireye11 : Andalou2a......apprenez-vous à jouer des castagnettes : vous en aurez certainement besoin très bientôt !!!!!!!!

    Le 14/05/2012 à 07h42
  • c074 : Je n'en peux plus de voir cet imposteur de Ségolène sur le petit écran. Si je n'ai pas voté Hollande au deuxième tour, c'est à cause de Ségolène. Sur France 2, à 20 heures le 6 mai, c'est encore Ségolène qui était invitée avec son fils et qui remerciait les électeurs d'avoir voté pour la gauche. Elle a perdu les élections de 2007. Elle a failli faire perdre les élections de 2012. S'il vous plaît, arrêtez de nous envoyer cette femme sans aucune vision, pleine de toupet et imbue d'elle-même sur tous les médias. Elle ne sait que se jeter sur les caméras pour qu'on l'admire et lorsqu'on lui pose une question de fonds, elle ne sait que dire: "Nous en discuterons le moment venu avec les associations participatives".

    Le 13/05/2012 à 17h29
  • andalou2a : Et ouais...va falloir vous y faire, vous n'avez pas le choix. Nous on a soupé de vos Morano, Estrosi, Lefevre, Bertrand et consort pendant 10 ans et franchement point de vue brochette celle la etait bien plus avariée.. merci de me publier

    Le 13/05/2012 à 16h01
      Nous suivre :

      Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

      logAudience